n
Date du jour :

Aujourd'hui 685

Hier 939

Semaine 2574

Mois 7665

Total 275268

Economie : Selon Dr. Sandra Johnson, les technologies numériques ont des impacts positifs sur les chiffres d'affaires des entreprises non agricoles au Togo

juin 10, 2024 0 278

À l’ère du numérique, de nombreuses industries sont en constante évolution.

Les technologies numériques offrent d’innombrables opportunités pour améliorer les processus, développer de nouveaux produits et services, et transformer les chaînes d’approvisionnement. Il est indéniable que la technologie numérique change les affaires et a eu un impact considérable sur notre façon de vivre et de travailler. 

« Une société qui ne s’améliore pas, est appelé à disparaitre », selon un lardage africain.

Ainsi, pour apporter sa contribution à l’amélioration de sa société, Dr. Sandra Johnson, Ministre Secrétaire Générale de la Présidence de la République, comme d’habitude s’est offert un exercice intellectuel, par sa plume à la question des dynamiques économiques dans nos sociétés. Elle révèle à cet effet, l'impact significatif de l'adoption des technologies numériques sur la performance des entreprises non agricoles au Togo.

Dr. Sandra Johnson a publié dans le SSRG International Journal of Economics and Management Studies, une revue économique indexée, la recherche intitulée "Effet de la numérisation sur la performance des entreprises non agricoles au Togo".

« En abordant le cas particulièrement révélateur du Togo face aux multiples crises sociales et sanitaires, j’ai illustré le pari stratégique fait par notre pays sur le digital. En modernisant ses infrastructures technologiques et en encourageant l'innovation numérique, le pays a pu stabiliser son économie dans des périodes troubles. Cette transformation digitale a permis de diversifier les sources de revenus, de renforcer la gouvernance économique et de créer un environnement propice à l’amélioration du climat des affaires », explique-t-elle dans sa publication.

En outre, la Ministre Secrétaire Générale de la Présidence de la République, a apporté sa contribution via des approches de solutions objectives et adaptées à nos réalités en matière de sécurité alimentaire.

Dans l’article co-édité sur le « Capital Humain et Sécurité Alimentaire des Ménages au Togo », publié dans la Revue Internationale d'Économie et de Gestion, elle a exploré les liens entre le capital humain et la sécurité alimentaire des ménages au Togo.

« J'analyse comment l'éducation et les compétences influencent la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des familles. Ces publications scientifiques visent à comprendre et à résoudre les défis complexes de notre monde », a-t-elle fait savoir.

Par ailleurs, elle lance une invitation au public à découvrir toutes ses publications et à l’enrichir de sa compréhension des thématiques essentielles : « vos avis m’intéressent et contribuent à un débat utile et constructif sur ces questions importantes pour notre pays en particulier et pour le continent africain en général », sollicite-t-elle.

- Lire l'article sur les Dynamiques Économiques :

https://internationaljournalssrg.org/IJEMS/paper-details?Id=1028…

- Lire l'article sur le Capital Humain et la Sécurité Alimentaire :

 https://rielf.aielf.org/capital-humain-et-securite-alimentaire-des-menages-au-togo/…

 

Un résumé de l'étude montre que Dr. Sandra Johnson met en lumière l’impact positif de l’adoption de la technologie sur le chiffre d'affaires des entreprises non agricoles togolaises.

 Et selon elle, l'utilisation des technologies numériques a des impacts positifs sur les chiffres d'affaires des PME /PMI.

« Les résultats de l’analyse montrent que les entreprises utilisant des technologies numériques voient leur chiffre d'affaires augmenter en moyenne de plus de 50 % par rapport à celles qui n'en utilisent pas. Les PME qui utilisent les technologies numériques enregistrent une augmentation moyenne de leur chiffre d'affaires d'environ 29 %, tandis que les grandes entreprises qui utilisent les technologies numériques connaissent une hausse d'environ 13 % par rapport aux mêmes catégories d’entreprises qui ne les utilisent pas. Les entreprises de commerce extérieur, quant à elles, affichent une augmentation impressionnante de 51 % », analyse togofirst.

La recherche montre également que la numérisation transforme les modes de communication, de vente et d'information des entreprises, leur conférant un avantage concurrentiel significatif, permet aux entreprises de réorganiser leurs processus de production et d'adapter leurs produits aux besoins des clients locaux, régionaux et mondiaux.

A la fin de cette étude, il est suggéré que les décideurs notamment ceux du Togo continuent de poursuivre les réformes visant à améliorer l'environnement des affaires, en mettant l'accent sur la numérisation des services publics.

Last modified on mardi, 11 juin 2024 07:47

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires