n
Date du jour :

Aujourd'hui 338

Hier 603

Semaine 2513

Mois 12543

Total 299951

Habitat : La demande de logements évaluée à 500 000 unités à Lomé

juin 22, 2024 0 281

La demande de logements décents est forte au Togo, en particulier dans les zones urbaines où la croissance démographique, l'urbanisation galopante et les conditions de logement précaires accroissent les besoins en matière de logement abordable.

Pour répondre à cette demande croissante, le gouvernement met en œuvre des politiques.

L'État a lancé des programmes de construction de logements sociaux visant à fournir des logements abordables aux ménages à faible revenu.

Ces programmes impliquent la construction des maisons, la rénovation et l'amélioration des logements existants dans les quartiers et les zones urbaines défavorisées.

Une association avec le secteur privé

Pour bien mettre en œuvre sa politique de construction de logements pour tous de sorte qu'elle bénéficie à un grand nombre de personnes, le gouvernement collabore avec le secteur privé.

Des partenariats public-privé (PPP) sont donc noués, ils permettent de financer les projets de manière efficace et innovante.

Ces accords comprennent des prêts à faible taux d'intérêt, des subventions directes, des facilités de crédit et d'autres mécanismes de soutien financier.

La forte demande

Les pouvoirs publics indiquent qu'ils font face à une demande de logements évaluée à 500 000 unités à Lomé. En effet, la capitale est très consommatrice d'habitats.

Selon le Recensement général de la population et de l'habitat (RGPH-5) effectué en 2023 par l'Inseed, 2,1 millions d'habitants se trouvent dans le Grand Lomé soit 1,3 million dans la préfecture du Golfe et environ 883 000 dans la préfecture d'Agoè-Nyivé.

Dans toute la région maritime (sans le Grand Lomé), le nombre d'habitants est évalué à 1,34 million de personnes. L'urbanisation croissante engendre une accélération du besoin d'habitat.

Le projet de 20 000 logements

Il a été pensé pour satisfaire une partie de la population. En mai 2024, le ministère de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Réforme foncière a présidé l'atelier de validation du rapport final de l'étude de faisabilité technique pour le site d'aménagement de Kpomé-Dalavé.

C'est là-bas, dans la préfecture du Zio (comptant plus de 500 000 habitants en 2023) que des logements seront construits. Le site fait 1 177 hectares, les dimensions géotechniques, hydrogéologiques, épidémiologiques, énergétiques et de télécommunications ont été étudiées. Les besoins en eau potable ont été aussi évalués.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires