n
Date du jour :

Aujourd'hui 281

Hier 339

Semaine 3266

Mois 6219

Total 232628

Savanes: COSO renforce les capacités des acteurs communaux sur la chaine de passation de marchés publics

mars 25, 2024 0 205

Les Personnes responsables des marchés publics (PRMP), les membres de la Cellule de gestion des marchés publics (CGMaP) et les membres des Commissions de contrôle des marchés publics (CCMP) des 14 communes bénéficiaires du projet de Cohésion sociale des régions nord du golfe de Guinée (COSO) dans la région des Savanes, bénéficient de renforcement de capacités sur la chaine de passation de marchés publics.

Les séances ont démarré ce 25 mars 2024 à la salle de réunion de l'Action sociale de Dapaong, et ce, pour six jours en trois sessions, à raison de deux jours par session.

Cet atelier de renforcement de capacités est organisé par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), structure de mise en ouvre du projet COSO au Togo, en collaboration avec la Direction nationale du contrôle de la commande publique (DNCCP). Il vise à partager avec les acteurs ciblés, les responsabilités spécifiques qui leur incombent dans le cadre de la réalisation des sous-projets communautaires du projet COSO confiés aux mairies, et à renforcer leurs capacités sur les fondamentaux de la passation des marchés publics, l’attribution des marchés de travaux, le suivi de l’exécution de marchés, puis le classement et l’archivage des dossiers de passation de marché publics.

Précisions que cette activité s'inscrit dans la mise en oeuvre des modifications substantielles apportées à la version initiale du Manuel d'exécution du projet (MEP) afin de prendre en compte les orientations du gouvernement et de la banque mondiale et de tenir compte du fait que le projet s'exécute dans une situation d'urgence.

Le renforcement des capacités pour des communautés inclusives et résilientes relève de la "composante 2" du projet COSO. Cette composante vise à soutenir la mise en oeuvre des investissements du projet.

Le projet de Cohésion sociale des régions nord du golfe de Guinée (COSO), est financé, pour une durée de cinq ans, par la Banque mondiale à hauteur de 33 milliards de francs CFA. Il vise à améliorer la collaboration et la résilience socio-économique et climatique des communautés frontalières dans les régions ciblées du nord des pays du golfe de Guinée exposés aux conflits et aux risques climatiques par le biais d'un dialogue régional et d'investissements dans la zone frontalière.

Last modified on lundi, 25 mars 2024 18:08

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires