n
Date du jour :

Aujourd'hui 329

Hier 603

Semaine 2504

Mois 12534

Total 299942

Togo/Filière du soja : La campagne de production 2024-2025 du soja officiellement lancée à Guérin-Kouka avec plusieurs défis à surmonter

juin 30, 2024 0 444

Au Togo, la campagne de production 2024-2025 du soja a été officiellement lancée le 28 juin 2024 à Guérin-Kouka, village de la préfecture de Dankpen (région de la Kara) sur le site agricole de Tawa Bio en présence des autorités administratives et des acteurs de la filière.

Cette troisième édition de la campagne de production de soja est placée sous le thème : "La mécanisation de la production du soja, facteur d’augmentation de la productivité".  

L’occasion pour les principaux acteurs de la filière de tirer les leçons des précédentes campagnes et de relancer les défis qui minent la chaîne de valeurs pour accroître la production.

« La campagne agricole 2024-2025 s’annonce de façon particulière dans un contexte durement éprouvé par les difficultés et les problèmes qui minent les acteurs et qui risquent de faire disparaitre la filière. Et tout laisse à croire que la production de soja est arrivée à son déclin. Oui à son déclin car les problèmes liés à la baisse des rendements, à la mauvaise foi des producteurs qui driblent les agrégateurs qui les ont accompagné pour les nouveaux acheteurs ambulants, l’endettement des acteurs et les poursuites de tout genre de beaucoup d’opérateurs venant des institutions financière met en male le démarrage de la campagne de production. Les agrégateurs qui soutiennent chaque année la production par la mise à disposition des intrants, des tracteurs, des fonds d’entretien sont poussés à la porte par le non-respect des engagements par les producteurs, l’envahissement des zones de production par les étrangers et les coups bas de certains acteurs et, refusent à l’heure actuelle d’accompagner. Abandonnés en pleine campagne, les producteurs sont au désarroi et abandonnent aussi. Nous avons tiré les leçons des précédentes campagnes et nous sommes résolus à surmonter les défis rencontrés pour accroître encore plus notre production », a indiqué Kadzakade Puwussuwe, président du Conseil d'Administration du Conseil Interprofessionnel de la Filière Soja du Togo (CIFS-Togo).

Depuis quelques années, les retombées de la production du soja sont considérables à l’économie rurale. Le soja, avec ses multiples usages, s'est révélé être une culture stratégique, tant pour l’alimentation que pour l'industrie. En plus de sa contribution à la sécurité alimentaire, il joue un rôle crucial dans la rotation des cultures pour l’amélioration de la fertilité des sols.

Face à ces difficultés de l’heure, le CIFS a ainsi pris des mesures concrètes, telles que l’amélioration de l'accès aux semences de qualité, le renforcement des capacités techniques des producteurs et l'extension des infrastructures de stockage et de transformation.

Le soja, au fil des années, s'est imposé comme une culture de choix au Togo. En 2015, la production était inférieure à 25 000 tonnes, contre 260 200 tonnes en 2023, grâce à l'engagement et à la détermination de tous les acteurs.

"Pour surmonter ces défis, nous devons unir nos efforts et faire preuve de solidarité. Raison pour laquelle le Conseil Interprofessionnel de la Filière pris plusieurs initiatives pour assurer la réussite de cette campagne. L’une des mesures est la mise en place du système TRACE Soja qui permet de suivre la production depuis les champs jusqu’à la commercialisation, garantissant ainsi la qualité et la transparence et l’autre est toujours de sensibiliser les agrégateurs et les producteurs à des collaborations solides et franches", a fait savoir le président du Conseil d'Administration du CIFS.

Pour le gouvernement, seule la capacité des acteurs à travailler dans la solidarité permettra de surmonter ces nombreux défis.

« J'appelle donc tous les acteurs de la filière à faire preuve de coopération et de transparence. Nous devons respecter les engagements pris et veiller à ce que chaque maillon de la chaîne de valeur fonctionne harmonieusement. Le gouvernement est déterminé à soutenir cette filière vitale et nous continuerons à mettre en place des politiques favorables, à faciliter l’accès aux financements et à encourager les partenariats stratégiques. La campagne 2024-2025 est une nouvelle opportunité pour nous de démontrer notre résilience et notre détermination. Ensemble, nous pouvons surmonter les obstacles et continuer à faire du soja une filière prospère et durable au Togo », a déclaré M. BOUABE, représentant du ministère de l’agriculture.