n
Date du jour :

Aujourd'hui 335

Hier 603

Semaine 2510

Mois 12540

Total 299948

9è Examen global de l’Aide pour le commerce: Mme Okonjo-Iweala, DG de l'OMC: "Il faut intensifier la collaboration pour aider l’Afrique à tirer parti du commerce du coton"

juin 26, 2024 0 349

 

Le 26 juin, lors du neuvième Examen global de l’Aide pour le commerce, la Directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) Dr. Ngozi Okonjo-Iweala a salué les progrès accomplis dans le cadre du “Partenariat pour le coton” piloté par l’OMC et la FIFA, une initiative visant à aider les pays africains à monter dans la chaîne de valeur du coton.

Se félicitant de l’élargissement de ce partenariat entre plusieurs organismes et de l’achèvement des études d’évaluation, la Directrice générale a souligné la nécessité de renforcer la collaboration pour aider les producteurs de coton africains à bénéficier plus pleinement du commerce du coton.

La DG Okonjo-Iweala a salué les études sur le développement de la chaîne de valeur du coton dans le C4+ (Bénin, Burkina Faso, Tchad, Mali et Côte d'Ivoire) menées par le Centre du commerce international (CCI), l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et Gherzi Textile Organization, une société de gestion textile. Elle a remercié la FIFA et la Banque africaine d'import-export (Afreximbank) pour leur soutien à ces études. Ces études démontrent que l'OMC a un rôle important à jouer dans la poursuite de ce partenariat", a-t-elle déclaré.

La DG a souligné l'engagement croissant des secteurs public et privé dans l'initiative "Partenariat pour le Coton". Elle a noté que cette initiative avait réussi à impliquer des acteurs clés, notamment Afreximbank, Better Cotton Initiative (BCI), Cotton Made in Africa (CmiA), la FIFA, le Comité consultatif international du coton (CCIC), l'ITC, l'ONUDI et l'OMC. La DG Okonjo-Iweala a exprimé l'espoir que l'Africa Finance Corporation (AFC) et l'Islamic Trade Finance Corporation (ITFC) rejoignent également l'initiative prochainement.

Le directeur général a déclaré : "Chacun de nos partenaires peut jouer un rôle" grâce à ses atouts uniques, qui vont du soutien financier à la planification d'entreprise, en passant par la formation professionnelle, la certification, l'établissement de normes, la fourniture de logistique et la construction d'infrastructures. Ce large éventail d'expertise est vital pour soutenir le développement du C-4 et d'autres pays producteurs de coton en Afrique occidentale et centrale, a-t-elle déclaré.

La DG a souligné les principales conclusions des études d'évaluation. Malgré les difficultés persistantes à progresser dans la chaîne de valeur du coton, les pays du C4+ peuvent tirer parti de leur abondante main-d'œuvre et de leur important potentiel pour produire des vêtements de qualité au niveau national. Elle a noté que le secteur africain du coton a le potentiel de créer 500 000 emplois directs, en particulier pour les femmes et les jeunes.

La DG a souligné la nécessité d'investir dans les infrastructures. Elle a souligné l'importance de créer des parcs industriels pour générer de la valeur ajoutée dans le commerce du coton et des vêtements. Elle a également insisté sur la nécessité de renforcer l'intégration régionale dans l'industrie africaine du coton avant de se développer sur les marchés extérieurs.

Le directeur général a déclaré que l'initiative menée par l'OMC et la FIFA constituait une étape importante pour aider l'Afrique à s'approprier une plus grande part du marché lucratif des vêtements de sport, évalué à environ 260 milliards d'USD.

Pour l'avenir, la directrice générale a souligné la nécessité pour tous les partenaires du "Partenariat pour le Coton" de travailler à l'unisson. Elle a réaffirmé l'engagement de l'OMC à faire progresser les négociations sur le coton et la réforme agricole. "Nous ne devrions pas abandonner [les discussions sur] l'Accord sur l'agriculture et l'initiative sur le coton qui en fait partie", a-t-elle conclu.

Last modified on mercredi, 26 juin 2024 16:40

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires