n
Date du jour :

Aujourd'hui 336

Hier 603

Semaine 2511

Mois 12541

Total 299949

Bavure policière à Alokoegbe: Le ministre de la sécurité prend ses responsabilités par des enquêtes minutieuses et porte assistance médicale à la victime

juillet 01, 2024 0 2075

Au Togo, depuis ce matin sur les réseaux sociaux, une information est devenue virale.

En effet, dans la journée du 30 juin 2024 dans le village d‘Alokoegbe situé à 15 km à l'ouest de Tsevie (P/Zio), il s’est passé un incident entre une jeune fille et son ami policier suite à une dispute. Une scène de jalousie serait à l’origine, excitant, ainsi le policier a porté la main sur la jeune fille, qui au finish se retrouverait à l’hôpital dans le coma.

Aussitôt alerté, le ministre Calixte Batossie MADJOULBA, en charge de la Sécurité et de la Protection Civile a pris ses dispositions, demandant, une enquête express sur l’incident.

Selon, nos informations, ce lundi, sur instruction du ministre de la sécurité, une délégation a rendu visite aux parents de la victime en présence de M. KPOLASSI Amédé (le père de la victime), KPOLASSI Claude (cousin) et MOUDO Eyram (un proche de la famille).

A en croire, la victime, KPOLASSI Philomène "elle est la petite amie de l'agent de police". Comme dans toute relation, il y a une mésentente entre les deux du fait que l'agent de police aurait une relation avec une autre fille. Malheureusement, ce dimanche 30 juin 2024, après un match de football sur le terrain du lycée d'Alokoegbe, les trois se sont retrouvés nez-à-nez par hasard. C’est à cet instant, que KPOLASSI Philomène voulant s'en prendre à celle qui lui arrache son ami, a vu le jeune policier s’interposé entre les deux. Par la suite KPOLASSI Philomène a dû retirer la clé de la moto de son ami l'agent policier. Et c'est dans les tentatives de récupérer sa clé qu'il aurait porté la main sur elle qui serait tombée par la suite et vite conduite au CMS d'Alokoegbe.

                                                  (la delegation avec Mlle KPOLASSI Philomène, et ses parents)

Après la visite aux parents de KPOLASSI Philomène, la délégation a pris la direction du CMS pour rencontrer la victime, qui, en effet, recevait les soins, ainsi que le traitement du paludisme de l'infirmier major, M. KOAMI Ayao, à la suite des analyses, et d'un taux élevé de plasmodium.

L’état de KPOLASSI Philomène est désormais stable et finalement, elle a été libérée après les soins médicaux et a regagné son domicile en toute quiétude.

Les parents de la victime ont rejeté toute information se référant au coma de leur fille KPOLASSI Philomène, comme libellée dans un post qui circule sur les réseaux sociaux.

Ils ont par ailleurs félicité la prompte réaction du ministre de la sécurité face à la situation et ont remercié la police pour la prise en charge médicale de leur fille et surplis la hiérarchie de ne pas tenir rigueur à l'agent impliqué.

Il faut noter également, que M. le Préfet de Zio, accompagné d'une délégation, a effectué un déplacement dans la localité pour s'enquérir des nouvelles de KPOLASSI Philomène.

En tout cas, l’information du « coma de KPOLASSI Philomène» relayée sur les réseaux sociaux, est un fake news orchestré.

Elle est salutaire cette démarche responsable et sage du ministre Calixte Batossie MADJOULBA pour s’enquérir de l’état de la santé d’une citoyenne en difficulté. Ce devoir accompli restera à jamais gravé dans la mémoire des habitants du village d’Alokoegbe, qu’au aucun togolais ne serait laissé sur le carreau.

Last modified on lundi, 01 juillet 2024 21:40

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires