n
Date du jour :

Aujourd'hui 358

Hier 603

Semaine 2533

Mois 12563

Total 299971

Lutter Contre le Paludisme: Lomé Accueille la Deuxième Réunion Annuelle du Projet MULTIPLY

juin 11, 2024 0 447

Depuis le mardi 11 juin 2024, Lomé, la capitale du Togo, accueille la deuxième réunion annuelle des investigateurs du Consortium international MULTIPLY. MULTIPLY est un projet qui vise à implémenter le traitement préventif intermittent encore appelé chimio-prévention pérenne du paludisme chez le nourrisson dans trois pays: le Mozambique, la Sierra Leone et le Togo. Le but est de réduire le nombre de cas et de décès liés au paludisme, une maladie qui reste un problème de santé publique en Afrique.

Débuté au Togo en janvier 2022, le projet MULTIPLY se déroule dans la région des Plateaux, plus précisément dans le district sanitaire du Haho. Dans le cadre de ce projet, quatre doses d'un médicament antipaludique sont administrées aux nourrissons à des moments spécifiques durant leurs deux premières années de vie. Parallèlement à l'administration de ce médicament, plusieurs projets de recherche sont mis en œuvre afin d'évaluer le processus d'implémentation. Il s'agit notamment des enquêtes ménages, des enquêtes de cohorte et des études qualitatives pour décrire entre autres l'acceptabilité, l'impact, les ainsi que les points à améliorer de l'intervention et proposer des approches de solutions.

<<< Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la revue annuelle qui nous permettra de faire le point sur l'état d'avancement du projet », a déclaré le Professeur Didier Ekouevi, Investigateur Principal du projet MULTIPLY pour le Togo, lors de son discours d'ouverture.

Selon le Professeur Didier Ekouevi, le Togo se distingue comme l'un des rares pays africains à avoir mis en œuvre cette stratégie de prévention du paludisme. <<< Le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) débutera très prochainement le passage à l'échelle dans 16 districts après cette phase de démonstration dans le district du Haho où nous menons nos travaux de recherche. Cette stratégie de prévention du paludisme cible les enfants de
moins de 24 mois », a-t-il souligné en ce sens.

Lors de la cérémonie d'ouverture, le Dr Tinah Atcha-Oubou, Coordonnateur du PNLP a présenté les activités menées au Togo dans le cadre de la lutte contre cette maladie. Dr Fifonsi Gbeasor, chef de projet MULTIPLY au Togo, a pour sa part présenté le projet MULTIPLY et ses principaux résultats au Togo.

Au Togo, le projet a également inclus la collecte d'échantillons pour étudier la résistance à la sulfadoxine-pyriméthamine (SP) utilisée pour la chimio- prévention pérenne du paludisme. Ces échantillons seront analysés pour discerner les tendances de résistance aux parasites chez les enfants. L'étude vise à évaluer l'efficacité continue de la sulfadoxine-pyriméthamine dans les zones d'étude après 24 mois d'administration aux enfants de moins de 2 ans.

<<< Le projet comporte deux volets: l'implémentation et l'évaluation de la chimio-prévention du paludisme pérenne. Pour l'implémentation, nous avons travaillé en coordination avec les parties prenantes de chaque pays, incluant les équipes cadres du district du Ministère de la Santé et le PNLP. Pour l'évaluation, nous nous concentrons sur l'impact, l'acceptabilité, la faisabilité et la fidélité du programme, ainsi que sur son aspect coût- efficacité », a déclaré Dr Fifonsi Gbeasor dans sa présentation.

Le paludisme reste la première cause d'hospitalisation en Afrique, avec 233 millions de cas et 580 000 décès enregistrés en 2022. Le PNLP au Togo ambitionne d'éliminer le paludisme d'ici 2030 ou du moins de contrôler la maladie efficacement. Le Plan Stratégique National 2023-2026 prévoit d'élargir les stratégies de lutte, y compris l'introduction de la vaccination contre le paludisme chez les enfants de moins de cinq ans et l'introduction de la chimio- prévention du paludisme pérenne avec l'appui du Fonds Mondial. Le renforcement des interventions actuelles et la participation communautaire sont des éléments clés de cette stratégie.

Pour rappel, le projet MULTIPLY est soutenu par le Partenariat Europe-Pays en développement pour les essais cliniques (EDCTP), en partenariat avec l'Institut de Santé Globale de Barcelone (ISGlobal), l'Institut de Recherche et de Développement (IRD) en France, l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) (France). Au Togo, la coordination du projet MULTIPLY est assurée par l'Université de Lomé à travers le Centre de Formation et de Recherche en Santé Publique (CRFSP) en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique à travers le PNLP et le Programme élargi de vaccination (PEV).

Last modified on mercredi, 12 juin 2024 19:21

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires