n
Date du jour :

Aujourd'hui 744

Hier 939

Semaine 2633

Mois 7724

Total 275327

Climat des affaires : Le Togo lance une enquête de satisfaction du secteur privé avec l’administration publique

mai 25, 2024 0 252

Le Comité de concertation Etat-secteur privé (CCESP), a lancé, le 23 mai à Lomé, une enquête de satisfaction du secteur privé dans ses rapports avec les administrations publiques.

Cette enquête est menée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEED) et participe à une approche inclusive qui vise à donner la parole aux opérateurs économiques nationaux et aux investisseurs étrangers installés au Togo. Le but est d’avoir leur perspective et un retour d’expérience sur les réformes en cours.

Le gouvernement togolais accorde à la modernisation et au renforcement de l’administration publique dans le sens de l’amélioration du climat des affaires au Togo. Le directeur de cabinet a exhorté les parties prenantes, en particulier les entreprises identifiées, à s’impliquer pleinement dans le processus et à réserver un bon accueil aux agents enquêteurs afin d’assurer le succès de l’opération.

"Les résultats de cette opération permettront d’optimiser l’expérience des usagers de nos administrations publiques, sachant que les entreprises constituent les principaux clients de l’administration publique", a expliqué Baniab Moyème, le secrétaire exécutif du CCESP.

 

Pour avoir l'expérience de conduire les études, enquêtes et recensements auprès des entreprises, l’INSEED aura pour mission de réaliser cette enquête qui permettra au cadre de concertation Etat-secteur privé d’enraciner et de poursuivre la culture du dialogue entre les pouvoirs publics et le monde des affaires.

 

"Nous souhaitons que l’enquête soit intègre et impartiale pour que l’ensemble du processus de transformation ne soit pas vain. Aussi que le questionnaire aborde aussi le fond de l’écosystème entrepreneurial surtout la compétitivité des entreprises et de trouver un mécanisme pour optimiser le taux de réponses pour la réussite de l’enquête", a indiqué Dao Jonas, le président de l’Association des grandes entreprises du Togo (AGET).

Un échantillon de 2.500 entreprises sera identifié pour participer à cette enquête dont la durée prévisionnelle est de quatre mois. Au terme de cette opération, le gouvernement disposera des données fiables et des informations de qualité sur la perception des entreprises dans leurs interactions avec les administrations publiques et ce dans le cadre de la définition des politiques publiques.

Le CCESP a été mise en place en 2017 sous l’autorité du Premier ministre qui œuvre pour le renforcement de la confiance mutuelle entre l’Etat et le secteur privé à travers le dialogue public-privé pour un développement harmonieux du secteur privé et une amélioration inclusive et sans cesse continue du climat des affaires et d’investissement au Togo.

Last modified on samedi, 25 mai 2024 21:43

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires