n
Date du jour :

Aujourd'hui 712

Hier 939

Semaine 2601

Mois 7692

Total 275295

Une République togolaise plus moderne

mai 22, 2024 0 228

Cette modernité peut être évaluée selon plusieurs critères, notamment sur le plan économique, social, technologique, politique et culturel. Mais elle commence par le socle même de tous les États : la Constitution.

La Constitution togolaise est fondamentale parce qu'elle définit les principes fondamentaux et les institutions du système politique du pays, ainsi que les droits et les responsabilités des citoyens. Au fil du temps et en fonction de l'évolution du monde et des besoins pressants ressentis par les dirigeants et le peuple souverain, la loi mère du Togo est passée par des modifications.

Comme les précédentes, la Constitution de la IVe République établissait les bases du système politique togolais, la structure du gouvernement, les pouvoirs et les responsabilités ; la protection des droits fondamentaux ; le cadre pour la gouvernance ; la limitation du pouvoir ; la source de légitimité du gouvernement et des institutions publiques, etc.

La Constitution de la IVe République a instauré une République unie et indivisible, fondée sur les principes du pluralisme politique, de la démocratie et de la protection des droits, le Togo étant un État de droit, laïc, démocratique et social. C'est une Constitution qui assure l'égalité de tous les citoyens devant la loi, garantit les droits civils et politiques et l'enseignement public y est gratuit.

Le pouvoir législatif est exercé par le Parlement, composé de 2 assemblées : l'Assemblée nationale et le Sénat. La Cour constitutionnelle est la plus haute juridiction de l'État en matière constitutionnelle. La République togolaise est organisée en collectivités territoriales sur la base du principe de décentralisation, dans le respect de l'unité nationale, etc. Elle promeut une forte représentation des femmes en politique et dans la vie publique.

La nouvelle amélioration

La Constitution de la IVe République a donné au pays de l'élan en matière de développement socioéconomique, c'est un fait. Mais on peut encore faire franchir un nouveau cap au pays dont les ambitions pour l'émergence sont énormes.

C'est dans cet esprit que le chef de l'État a promulgué le 6 mai 2024 une nouvelle Constitution, adoptée au préalable à l'Assemblée nationale. Le Togo entre ainsi dans la Ve République.

La nouvelle Constitution instaure le régime parlementaire avec un président de la République et un président du Conseil des ministres. Le premier est élu pour un mandat unique de 6 ans par l'Assemblée nationale et le Sénat en Congrès.

Le deuxième est désigné pour un mandat de 6 ans. « Il est le chef du parti ou le chef de file de la coalition de partis, majoritaire à l'issue des élections législatives. Les députés, quant à eux, sont élus au suffrage universel, direct et secret pour un mandat de 6 ans renouvelable ».

Avec cette nouvelle Constitution, plus de défis devraient être relevés pour parvenir à une modernité complète, notamment en matière de développement inclusif, de gouvernance transparente, de droits de l'homme et d'égalité sociale.

Last modified on mercredi, 22 mai 2024 21:18

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires