n
Date du jour :

Aujourd'hui 264

Hier 339

Semaine 3249

Mois 6202

Total 232611

Révision constitutionnelle: Pour plus d'inclusivité et la concorde nationale, Faure Gnassingbé demande une seconde relecture de la Loi adoptée

mars 30, 2024 0 382

Après avoir reçu du bureau de l’Assemblée nationale, le 28 mars, la Loi portant révision de la Constitution adoptée lundi 25 mars 2024, le Président de la République demande à l’Assemblée nationale de procéder à une seconde lecture de la Loi.

« Toute chose étant perfectible et au regard de l’intérêt suscité au sein de la population par le texte depuis son adoption, le président de la République demande à la présidente de l’Assemblée nationale de faire procéder à une deuxième lecture de la loi portant révision de la Constitution togolaise adoptée le lundi 25 mars 2024. », selon le communiqué lu par la ministre de la Communication et des Médias à la Télévision nationale vendredi soir.

En effet, il faut remarquer que suite aux réactions des uns et des autres après le vote révisant la constitution et pour plus d'inclusivité le Président de la république a voulu que les députés fassent une seconde relecture.

"Rien ne présage que les députés modifieront la constitution actuelle qu'ils voté. Par conséquent ce nullement sous pression que cet acte du Président de la république a eu lieu. La demande de la deuxième relecture est une prérogative reconnue au chef de l'Etat. pour le moment rien n'est tombe à l'eau. la constante du chef de l'Etat c'est de maintenir le dialogue, faire preuve d'ouverture et de tenir compte des réactions du public. La deuxième relecture n'annule rien mais traduit plutôt cette volonté manifeste du chef de l'Etat d'être toujours un homme au dessus de la mêlée et de jouer son rôle de l'unité et la concorde nationale", apprend-t-on.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires