n
Date du jour :

Aujourd'hui 23

Hier 717

Semaine 740

Mois 17655

Total 206681

Le Togo, terre d'engagements et d'actions en faveur des enfants

janvier 19, 2024 0 238

Un Togo où il fait bon vivre pour les enfants et où il n'y a pas de violences qui leur sont faites, c'est ce que désire le pouvoir exécutif. Il réaffirme son attachement indéfectible aux principes de l'État de droit et du respect des droits de l'homme, en particulier ceux des enfants, en menant de nombreuses actions.

Depuis la ratification de la Convention relative aux droits de l'enfant (CDE) le 1er août 1990, le gouvernement crée un environnement protecteur pour tous les enfants togolais.

Le Togo a entrepris un processus d'internalisation effective de la CDE et d'autres instruments internationaux et régionaux liés aux droits de l'enfant. Cette démarche a conduit à l'adoption de textes clés, notamment le Code de l'enfant, le Code des personnes et de la famille, le nouveau Code pénal, la création de la Commission nationale de lutte contre la traite des personnes, et la loi protégeant les apprenants contre les violences à caractère sexuel.

Des mesures significatives ont été prises pour améliorer la prise en charge des enfants vulnérables. Cela inclut la transformation de la brigade pour mineurs de Lomé en centre d'accès aux droits et à la justice pour enfants, le renforcement de la ligne verte « Allo 1011 » avec une plateforme de signalement par messagerie, la promotion de la santé sexuelle et génésique des adolescents, la création de centres d'écoute, etc.

Pour réduire la mortalité infantile et néonatale, le Programme national d'accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né (Wezou) a apporté une contribution significative avec des chiffres impressionnants. Entre août 2021 et décembre 2022, le programme a enrôlé près de 290 000 femmes et effectué plus de 1,3 million de prestations.

De même, le programme School Assur joue un rôle crucial en garantissant l'accès aux soins de santé aux enfants. Depuis 2017, il a pris en charge des millions d'élèves et d'écoliers. D'autres documents d'orientation cruciaux ont été élaborés et mis en œuvre, comme la stratégie nationale de justice pour enfants, le programme national de lutte contre les grossesses et le mariage chez les adolescentes, le programme sur la parentalité positive.

Le temps de séjour des enfants dans les couvents a été réduit de manière significative, passant de 3 ans à 45 jours. Cette mesure a permis de retirer 846 enfants des couvents vaudous en deux ans pour leur offrir une scolarisation et une formation professionnelle.

Par ailleurs, la création de 1 139 centres d'état civil a facilité l'accès à l'acte de naissance, désormais gratuit. La politique d'alimentation scolaire a été mise en œuvre dans des établissements primaires à travers le pays.

Le Togo, par le biais de ces multiples initiatives et engagements, témoigne d'une volonté inébranlable de protéger, d'éduquer et d'assurer un avenir meilleur pour chaque enfant.

Last modified on vendredi, 19 janvier 2024 20:06

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires