n
Date du jour :

Aujourd'hui 278

Hier 358

Semaine 278

Mois 6574

Total 232983

OMC: Dernier jour de la 13e Conférence ministérielle (MC13) à Abu Dhabi, la DG Okonjo-Iweala est elle inquiète?

février 29, 2024 0 226

La Directrice générale de l'OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, a félicité le 28 février les membres pour les « énormes progrès » réalisés après trois jours de travail intense lors de la 13e Conférence ministérielle (MC13) à Abu Dhabi. 

À moins de 24 heures de la séance de clôture prévue de la CM13, elle a appelé les ministres à faire un effort supplémentaire et à trouver une convergence sur les différentes questions en jeu.

La DG Okonjo-Iweala a déclaré aux membres lors d'une réunion des chefs de délégation que le temps presse, mais a souligné que si les délégations continuent de travailler dur, un résultat positif de la CM13 est proche et que les ministres devraient pouvoir rentrer chez eux à temps le 29 Février, dernier jour de la Conférence.   

Le ministre d'État chargé du Commerce extérieur des Émirats arabes unis (EAU) et président de la CM13, Dr Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, a déclaré qu'il était temps de mettre de côté les divergences et de travailler ensemble pour atteindre un objectif commun. « C’est à cela que sert le consensus que vous appréciez tous, je sais ».

Il a également exprimé l'espoir que les résultats seront adoptés lors de la cérémonie officielle de clôture de la CM13.

La réunion des chefs de délégation a été précédée plus tôt dans la journée par une séance thématique sur la réforme du règlement des différends, animée par Espen Barth Eide, ministre des Affaires étrangères de la Norvège, et par une séance de travail sur le développement, animée par Kerrie Symmonds, ministre des Affaires étrangères de la Barbade.

Le Ministre Barth Eide a déclaré que les membres pourraient ne pas être en mesure de terminer les travaux sur la réforme du règlement des différends lors de la CM13. Cependant, il a déclaré qu'ils devraient être en mesure de faire le point sur les progrès significatifs qui ont été réalisés, de reconnaître que davantage de travail est nécessaire et de demander aux responsables de Genève d'accélérer leurs travaux pour parvenir à un système de règlement des différends pleinement opérationnel et accessible à tous. 2024, comme en sont convenus les ministres lors de la 12e Conférence ministérielle de l'OMC (CM12) en juin 2022.

Même si de nombreux membres se sont dits déçus que la CM13 ne parvienne pas à un accord sur la réforme du règlement des différends, ils ont reconnu les progrès réalisés lors des discussions informelles facilitées par l'ancien Représentant permanent adjoint du Guatemala, Marco Molina. 

Le ministre Kerrie Symmonds a fait état des « progrès considérables » réalisés dans les discussions sur le développement et de son attente d'une éventuelle zone d'atterrissage dans les prochaines 24 heures. « Je crois que ce sera un signal important adressé à la communauté internationale, indiquant que nous pouvons apporter une contribution positive aux populations grâce au commerce », a-t-il déclaré.

Les facilitateurs des autres domaines de négociations ont également informé les membres. Le secrétaire d'État permanent de l'Islande, Martin Eyjólfsson, a rendu compte des résultats de ses consultations bilatérales et de groupe sur les subventions à la pêche. Il a déclaré qu'il espérait que des solutions seraient à portée de main grâce à la participation ciblée des membres et à leur volonté de conclure un accord. "Je crois de tout cœur que nous pouvons parvenir à un résultat", a-t-il déclaré.

Rebecca Miano, secrétaire de cabinet au ministère des Investissements, du Commerce et de l'Industrie du Kenya, a fait le point sur les négociations agricoles. Elle a noté que tous les Membres voient l'importance d'obtenir un résultat sur cette question à la CM13, étant donné que les résultats sur l'agriculture ont été insaisissables lors des deux dernières conférences ministérielles. "Cela est considéré comme essentiel pour instaurer la confiance et œuvrer à l'obtention d'un résultat à la CM14", a-t-elle déclaré.

Todd McClay, Ministre du Commerce et de l'Exportation de la Nouvelle-Zélande et facilitateur du Programme de travail sur le commerce électronique, a déclaré qu'il a soumis un texte aux membres sous sa propre responsabilité dans le but d'identifier d'éventuels domaines de convergence. Concernant le moratoire sur l'imposition de droits de douane sur les transmissions électroniques, il a noté que des points de vue divergents subsistent mais qu'une voie viable est possible.

Enfin, le ministre du Commerce et de l'Industrie du Botswana, Mmusi Kgafela, a informé les membres de ses efforts concernant certaines questions en suspens dans le projet de déclaration ministérielle de la MC13. Il s'est dit « encouragé par l'engagement globalement positif » et a espéré que d'ici la séance de clôture de la Conférence, le texte sera davantage stabilisé et dans une forme telle que les ministres pourront l'envisager pour adoption.

Last modified on jeudi, 29 février 2024 11:52

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Horizon News est est une maison de presse en ligne et de communication spécialisée dans le journalisme , le reportage et la publicité.

Articles populaires