n
Date du jour :

Aujourd'hui 740

Hier 939

Semaine 2629

Mois 7720

Total 275323

Population et habitat : 3,4 millions de togolais vivent dans les zones urbaines

juin 08, 2024 0 125

L'augmentation de la population urbaine est forte et facilement remarquable.

Elle est influencée par de différents facteurs. Le déploiement des actions sociales et économiques par le gouvernement est l'un d'entre eux.

Le Togo a bouclé le cinquième Recensement général de la population et de l'habitat (RGPH-5). La population totale est estimée à 8,09 millions d'habitants en 2023.

Selon l'Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (Inseed) qui s'est chargé du recensement, il y a 3,4 millions de têtes dans les zones urbaines. En milieu rural, les enquêteurs chiffrent le nombre de personnes à 4,6 millions.

Selon le ministère de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Réforme foncière, cette progression du nombre d'habitants dans les milieux de résidence urbains se chiffre à 48,8 % en 12 ans. On estimait donc, il y a des années, la population urbaine à 2,3 millions d'habitants.

D'où l'importance du Schéma directeur d'aménagement urbain

La Banque mondiale finance un projet d'élaboration du Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme dans plusieurs communes togolaises. Ce projet très important est financé à hauteur de 16 milliards de francs CFA, indiquent les autorités.

Il concerne les communes Tône 1, Zio 1, Kloto 1, Ogou 1, Tchaoudjo 1 et Kozah 1. Le schéma directeur en cours d'élaboration « mettra fin aux déséquilibres structurels et dysfonctionnements défavorables à un développement harmonieux des villes », s'attend-on.

Les actions qui favorisent l'accroissement de la population urbaine

Les politiques gouvernementales qui stimulent la croissance économique, promeuvent l'entrepreneuriat et créent des emplois attirent les populations rurales vers les centres urbains à la recherche de meilleures opportunités économiques.

Aussi, ils sont séduits par la vie en général dans les villes, avec des infrastructures plus accessibles comme les routes, les transports en commun, les services d'eau, d'assainissement et d'électricité, les écoles, les hôpitaux…

Les efforts d'accès au logement abordable et le développement des nouveaux quartiers ces dernières années sont aussi des raisons qui encouragent la migration.

Mais par-dessus tout, c'est l'accès aux services sociaux de base qui amène beaucoup de Togolais à décider de vivre dans une zone urbaine plus tôt que rurale.

Last modified on samedi, 08 juin 2024 22:40

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires