n
Date du jour :

Aujourd'hui 579

Hier 944

Semaine 3296

Mois 13999

Total 256351

Changement climatique : L'impact des actions menées en 2023 pour la protection civile

avril 10, 2024 0 594

Depuis des années, le Togo s'est engagé dans une démarche proactive pour renforcer sa protection civile et assurer la sécurité de sa population face à divers risques et catastrophes.

En 2023, l'exécutif a intensifié ses efforts en lançant une série d'actions visant à améliorer la réponse aux situations d'urgence.

Le président Faure Gnassingbé, face aux défis posés par le changement climatique, sauve les populations vulnérables. C'est ainsi que 4 500 personnes, provenant de 26 localités des communes Lacs 2, Bas-Mono 1 et Bas-Mono 2, ont bénéficié d'une assistance d'urgence à la suite des crues du fleuve Mono, le 10 novembre 2023 à Avévé, dans la préfecture des Lacs.

Ces gestes solidaires s'inscrivent dans le cadre du Programme d'urgence de solidarité aux populations sinistrées et du Programme d'appui aux populations vulnérables (PAPV), initiés par le chef de l'État. Ils témoignent de sa détermination à renforcer la résilience des communautés face aux aléas écologiques et à soutenir les populations les plus durement touchées par les catastrophes.

L'Agence nationale de la protection civile a joué un rôle central dans la coordination et la mise en œuvre de ces opérations d'assistance. Dotée de moyens renforcés, elle a pu multiplier les actions sur le terrain pour venir en aide aux populations en cas de besoin.

Comme l'aide humanitaire apportée à 1 140 ménages du Grand Lomé, suite aux inondations du 12 juillet 2023. Sous la direction du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, l'ANPC a assuré la distribution de kits alimentaires, de couvertures, de vêtements, de produits d'hygiène. Elle a donné une enveloppe de 80 millions de francs CFA.

Ces mesures humanitaires n'ont pas été circonscrites aux seules victimes d'inondations. Elles ont ciblé les personnes touchées par d'autres calamités, telles que les vents violents, les déplacés de la crise au Sahel et les individus souffrant de malnutrition aiguë.

Au total, près de 52 000 personnes, incluant hommes, femmes et enfants, ont bénéficié aussi d'une assistance alimentaire. Chaque ménage touché a reçu un ensemble alimentaire comprenant 67 kg de maïs, 9 kg d'huile végétale, 17 kg de haricot et 0,825 kg de sel iodé. Les victimes ont en outre bénéficié des transferts monétaires afin de renforcer leur pouvoir d'achat.

Parallèlement, la formation et le renforcement des compétences des agents de la protection civile ont été au cœur des priorités gouvernementales en 2023. Des campagnes de sensibilisation et d'éducation ont été menées pour informer les citoyens sur les mesures à prendre en cas d'urgence et sur les comportements à adopter pour réduire les risques.

Last modified on mercredi, 10 avril 2024 13:06

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires