n
Date du jour :

Aujourd'hui 64

Hier 943

Semaine 2730

Mois 23196

Total 265548

Santé : Troisième plus gros budget de 110 milliards FCFA au Togo de l'année 2024

avril 06, 2024 0 564

Le secteur de la santé bénéficie d'investissements majeurs destinés à améliorer les infrastructures médicales, à renforcer les services de santé, à former le personnel médical et à garantir un accès équitable aux soins de santé pour tous les citoyens.

L'année 2024 n'a pas échappé à la tradition.

Le budget exercice 2024 approuvé par l'Assemblée nationale s'équilibre en ressources et en charges à 2 179,1 milliards de francs CFA. La santé se trouve parmi les cinq secteurs les mieux touchés par ce budget jamais vu au Togo en termes de consistance.

Le ministère de la Santé vient à la troisième position, après le ministère des Enseignements primaire et secondaire, le ministère de l'Armée et avant le ministère des Travaux publics puis le ministère des Mines et de l'Énergie.

Sur les 31 ministères que compte le gouvernement, les 5 départements susmentionnés ont droit à un budget global prévisionnel de 563 milliards de francs.

Cela représente plus de la moitié des prévisions totales (1 030 milliards de francs affectés à l'ensemble des départements) pour financer leur fonctionnement et leurs projets.

S'agissant du ministère de la Santé, troisième plus gros budget, son allocation prévisionnelle est de 110 milliards de francs CFA. L'argent sera utilisé pour offrir des soins de santé de qualité à tous, dans le cadre de la mise en œuvre du projet d'assurance maladie universelle (AMU) qui est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2024.

Le tapis rouge sera dressé au projet Services de santé essentiels de qualité pour une couverture sanitaire universelle (SSEQCU). C'est par le truchement de celui-ci que des centres de santé vont être construits ou réhabilités sur le territoire.

Par ailleurs, la lutte contre le paludisme, la tuberculose et d'autres maladies sera toujours intense. Il y aura une continuité de services, les coûts de soins resteront réduits et la femme enceinte aura droit aux traitements nécessaires pour elle et son enfant.

Le projet englobe des travaux de réhabilitation et de construction des formations sanitaires, de renforcement du plateau technique. Il a été lancé en octobre 2021, appuyé par la Banque mondiale à hauteur de 40 milliards de francs CFA.

En août 2023, dans la région des Savanes, on estimait qu'une enveloppe de 4 milliards avait été nécessaire pour mener à bien des travaux entamés et ayant débouché sur la rénovation de plusieurs centres de santé dans la région.

Last modified on samedi, 06 avril 2024 15:26

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires