n
Date du jour :

Aujourd'hui 290

Hier 339

Semaine 3275

Mois 6228

Total 232637

Savanes PSAEG: 04 groupes d’épargne se partagent 19 millions FCFA, fruits d'un accompagnement de l'ANADEB

mars 04, 2024 0 313

19.521.350 francs CFA, c’est le montant total que quatre (04) groupes d’épargne (GE) de la préfecture de Kpendjal ont mobilisé sur une période de 52 semaines avec l’appui technique de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB).

GE « Timonledire de Mandouri », « Gnoyinbou de Borgou Centre », « Timonfood de Mandouri » et « Monobte de Koundjoaré », puisque c’est d’eux qu’il s’agit, se sont partagés respectivement 3.020.000 Francs CFA, 5.916.300 Francs CFA, 4.455.500 Francs CFA, et 6.129.550 Francs CFA. Le partage des fonds a eu lieu au cours de ce mois de février 2024, lors des réunions organisées à cet effet par chaque groupe.

Une occasion de joie pour les membres desdits groupes d’épargne. « Aujourd’hui, nous sommes en joie. Nous avons partagé plus de 6 millions de francs CFA. Avec ma part, je pourrai booster mon activité génératrice de revenus et subvenir au besoin de ma famille. Avant, nous nous approvisionnions à crédit. Même pour subvenir aux besoins de nos enfants, c’était difficile. Mais à travers ce groupe d’épargne, l’ANADEB nous a appris à nous rassembler, à épargner nos petits sous et à se faire des petits prêts entre nous ce ci pour rompre définitivement avec la pauvreté » a témoigné Mme Monnie Bamitchién, membre du GE Monobte.

Mme Lamboni Abina le numéro 22 du groupe Timonfood de Mandouri a pris une somme de 150.350 F CFA pour 120 tampons mobilisés au cours de ce 4ème cycle. Elle compte utiliser une partie de son gain pour aider son mari à payer la scolarité et leurs enfants avant d'investir la seconde partie dans son petit commerce afin de trouver des bénéfices qui lui serviront à continuer d'épargner dans le nouveau cycle qu'ils viennent de débuter après le partage. « Je remercie l'ANADEB pour son appui accompagnement qui se fait tellement sentir à travers ses agents. Vive la structure. Ce groupe est venu nous sauver car il nous a permis de sortir tout d'abord de l'ignorance, et de nous réconcilier. Les petites mésententes entre nous les femmes ont été levées grâce à ce groupe qui constitue en plus une source de cohésion sociale. C'est ici que nous avons appris à ignorer les malentendus. Pour finir j'invite toutes mes sœurs qui ne sont pas dans des groupes de se joindre à nous pour leur propre épanouissement ». a-t-elle exhorté.

Les groupes d’épargne sont des groupes de solidarité. Ils réunissent des femmes et des hommes qui vivent dans un environnement commun, et qui ont pratiquement un même niveau de capacité financière. Ils mènent ensemble des cotisations, et se font des petits crédits pour soutenir ou démarrer leurs activités génératrices de revenus.

Un groupe d’épargne compte 25 à 30 personnes au maximum. Il est dirigé par un bureau de cinq (05) membres, dont un président, un secrétaire, un trésorier et deux compteuses, qui œuvrent de façon à permettre aux membres d’épargner, de se faire des prêts et de s’entraider. Ces membres se réunissent quatre (04) fois par mois, et cotisent à chaque séance un montant définie en commun accord, appelé « Tampon ».

L’accompagnement de l’ANADEB consiste à former, à doter de kits et à suivre au quotidien les membres des GE.

Avec un total de 4.244 adhérents, la région des Savanes compte 171 groupes d'épargne dont 35 dans la préfecture de Kpendjal, bénéficient de l'accompagnement de l'ANADEB Savanes dans la mise en œuvre du Projet de soutien aux activités économiques des groupements (PSAEG).

Last modified on lundi, 04 mars 2024 19:40

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires