n
Date du jour :

Aujourd'hui 281

Hier 339

Semaine 3266

Mois 6219

Total 232628

Gestion  des marchés: La FCT et les acteurs impliqués réfléchissent sur les mécanismes de prévention des incendies des marchés au Togo

février 24, 2024 0 455

Les marchés du Togo ont été touchés par une série d’incendies ces dernières années aux conséquences lourdes à l’économique nationale et surtout aux victimes.

Le gouvernement recherche diverses solutions pour éviter de tels drames ne se reproduisent sur le territoire.

A cet effet, les acteurs qui animent les marchés notamment, les maires, présidents des commissions des affaires économiques et financières des collectivités, et des marchés, les ministères impliqués, les responsables des femmes des marchés ainsi que les partenaires sous l’initiative de la Faîtière des communes du Togo (FCT) réfléchissent sur les mécanismes de prévention des incendies des marchés dans le cadre d’un atelier national de renforcement des capacités des élus locaux et des responsables des structures marchandes, le 23 février à Lomé.

Non seulement, il s’agit de renforcer les capacités des acteurs de la chaîne de gestion des marchés sur les mécanismes de prévention des incendies dans les collectivités mais aussi d’arriver à édifier les acteurs communaux, les forces de l’ordre et de sécurité sur leur rôle et responsabilité dans la lutte contre les incendies récurrents.

Une feuille de route sera définie pour une bonne gestion des marchés et de pouvoir mobiliser l’Etat, les partenaires, les collectivités et la diaspora en faveur du financement des projets résilients pour lutter contre les incendies.

Quatre modules ont été développés : « Mécanismes de prévention des incendies des infrastructures marchandes ; rôles et responsabilité des acteurs dans la lutte contre les incendies des marchés du Togo ; mécanismes de gestion efficace et efficiente des marchés du Togo et mobilisation des ressources de la diaspora et des partenaires au soutien des sinistrés ». Des travaux en commission sur les mécanismes locaux de prévention des incendies étaient également au programme.

La trésorière générale de la FCT, Mme Adjo Agbaglo, a signifié que ces drames fragilisent le tissu commercial, social et économique des femmes, et par ricochet des impacts négatifs sur les recettes des communes. « Il y a lieu de continuer les sensibilisations rapprochées pour que les marchés soient à l’abri des flammes », a-t-elle indiqué

 « Ces incendies ont des lourdes conséquences, c’est pourquoi il est urgent que tous les acteurs recherchent vite des solutions idoines soit dans la construction des marchés mais aussi dans la sécurité. Nous attendons les recommandations qui sortiront de cette rencontre pour des propositions aux autorités », a laissé entendre Mme, Mazalo Katanga, directrice générale de l’Agence nationale de développement à la base (ANADEB).

ANADEB est la structure de l’Etat qui intervient dans la mise en place des marchés.

Rappelons que les marchés d’Adawlato (grand marché de Lomé et de Kara) ont pris feu en 2013. Le 21 décembre 2023, c’est le tour du marché d’Agoè -Assiyéyé dans la commune d’Agoè- Nyivé 1 et d’autres à l’intérieur du pays.

 

Last modified on samedi, 24 février 2024 09:25

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires