n
Date du jour :

Aujourd'hui 14

Hier 717

Semaine 731

Mois 17646

Total 206672

Guinée: Les autorités veulent « obliger l’ensemble des médias du pays à changer de lignes éditoriales », dixit le Syndicat de la presse

janvier 19, 2024 0 223

Le syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG) avait appelé à la mobilisation le 18 janvier 2023 pour réclamer la fin des restrictions des réseaux sociaux et le brouillage des ondes de certaines radios privées.

En marge de cette protestation, plusieurs journalistes ont été arrêtés par des gendarmes à la maison de la presse de Guinée.

Au total, sept(7) journalistes ont été embarqués de force pour la gendarmerie de Dixinn. Il s’agit de Ibrahima Foulamory BAH du site courrierdeconakry, Saa Alou Yombouno, Kaback TV et Mohamed Émile Soumah de Kaback TV, Mikaïlou Barry du site levérificateur.net, Djiwo BAH de libre Afrik, Naby Laye Camara du groupe Djoma et Djéli Mady Kouyaté qui est Directeur général du groupe Évasion Guinée.

Depuis plusieurs mois, les médias privés guinéens sont muselés par les autorités actuelles du pays.

« L’escalade sans fin des attaques contre la presse en Guinée doit cesser » et les journalistes arrêtés doivent être libérés, a réagi Reporters sans frontières (RSF) sur X (anciennement Twitter).

Last modified on vendredi, 19 janvier 2024 19:42

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires