n
Date du jour :

Aujourd'hui 415

Hier 591

Semaine 3279

Mois 415

Total 209220

Décentralisation : Des mairies au service du développement local au Togo

janvier 16, 2024 0 278

Dans sa volonté de faire de la décentralisation un levier de développement inclusif, le Togo s'engage dans une logique d'administration territoriale qui associe les municipalités aux programmes et projets publics.

Depuis 2019, la gouvernance locale est assurée par le gouvernement en collaboration avec les 117 communes du pays.

L'ambition est de veiller à ce que cette décentralisation soit suivie de retombées tangibles sur le plan administratif et économique. Coup de pouce aux mairies, l'exécutif, par le biais du ministère de l'Administration territoriale, entend procéder à la construction de 40 hôtels de ville sur l'ensemble du territoire.

La modernisation des infrastructures s'inscrit dans le cadre du Projet d'appui à la décentralisation (PAD), pour le compte duquel 30 milliards de francs CFA ont déjà été investis, avec l'appui de la Banque de développement allemande KfW.

Sur le plan administratif, il est prévu la formation de plus de 1 500 conseillers municipaux sur l'étendue du territoire, en vue de les outiller à la gestion de leurs différentes municipalités.

Véritable repère de la politique sociale et économique actuelle du gouvernement, la Feuille de route 2020-2025 inscrit dans son axe de modernisation du pays et de renforcement de ses structures, un projet et une réforme directement orientés vers le développement de la gouvernance locale.

Il s'agit en effet du projet d'élaboration et de mise en œuvre d'un plan de développement de 10 communes et de la réforme visant la décentralisation de l'État. Le pays se dirige alors vers une gouvernance plus démocratique et plus inclusive, au bénéfice des populations à la base.

Aux ambitions et actions du gouvernement, se joignent aussi celles des municipalités qui, à travers des approches de gouvernance de plus en plus prospectives, tentent de répondre au mieux aux attentes de leurs administrés.

C'est l'exemple des communes du Golfe 5 et de la Binah 2 qui ont validé en 2023 des Plans de développement communaux (PDC) dotés respectivement de budgets de 3,5 milliards et 1,5 milliard de francs CFA.

Last modified on mardi, 16 janvier 2024 08:44

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires