n
Date du jour :

Aujourd'hui 398

Hier 591

Semaine 3262

Mois 398

Total 209203

Economie et Développement : Bonne santé du paysage financier togolais

décembre 23, 2023 0 383

Le paysage financier au Togo se distingue actuellement par sa robustesse atteinte grâce aux efforts payants du pays en matière de développement financier.

Les réformes judicieuses maintiennent la croissance économique à un niveau constant, ce qui attire les investisseurs nationaux et internationaux.

Les indicateurs positifs actuels sont la maîtrise de l'inflation, la diversification des secteurs économiques, le niveau élevé des crédits offerts (110 milliards de francs CFA de crédits alloués à 1,86 million de personnes par le FNFI uniquement, de 2014 à décembre 2023).

Peuvent être également citées, la promotion des transactions et des moyens de paiement digitaux, la lutte contre l'exclusion financière, le développement des microcrédits, les partenariats stratégiques qui favorisent un climat financier serein, etc.

Au cours de l'année 2023, le secteur financier togolais s'est davantage élargi. Il a enregistré des évolutions satisfaisantes, surtout en ce qui concerne l'accroissement de l'offre de services de proximité. Cela témoigne assez de son utilisation massive par les citoyens et étrangers.

Les officiels ont indiqué lors de la session du Conseil national du crédit (CNC) de décembre 2023 qu'à fin septembre, le nombre des agences bancaires a augmenté de 5 unités en glissement annuel, passant donc à 250.

Le bilan fait savoir que le nombre de distributeurs automatiques de billets (DAB) et celui des guichets automatiques de banque (GAB) ont évolué respectivement de 7 unités à 332 et de 5 unités à 40. S'agissant du nombre de points de services des institutions de microfinance, il a progressé de 28 unités, pointant à 611 à la fin du troisième trimestre.

Cela va de soi. Un paysage financier en bonne santé se ressent fortement et positivement sur l'économie du pays. Le financement de l'économie nationale a évolué. Les responsables soulignent que les concours bancaires à l'économie ont connu une progression vigoureuse.

Pour être plus précis, les créances intérieures (les concours accordés à l'État et au secteur privé) ont crû de 12 % en un an, atteignant 1 872 milliards de francs à fin septembre 2023. En ce qui concerne les financements au profit du secteur privé, ils ont représenté 93 % des créances intérieures, apprend-on. Par ailleurs, il est mentionné que le taux de croissance économique initialement projeté à 6,6 % en 2023 devrait finalement s'établir à 6,4 % après neuf mois d'activité.

Malgré une petite baisse, ce taux représente quand même une amélioration de 60 points de base par rapport au taux de l'année précédente qui était de 5,8 %. Le taux d'inflation a enregistré une baisse de 7,5 % à 5,7 % en moyenne sur les 9 premiers mois de 2023.

Last modified on samedi, 23 décembre 2023 15:56

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires