n
Date du jour :

Aujourd'hui 591

Hier 944

Semaine 3308

Mois 14011

Total 256363

Togo: Ouverture et réhabilitation de 4.752 km de pistes rurales entre 2021-2023

mars 14, 2024 0 469

Le Togo présente une riche dynamique des infrastructures routières grâce au programme de la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Dans plusieurs localités enclavées jadis, désormais l'heure est au désenclavement avec la réception des pistes rurales, particulièrement dans la région des Savanes.

A l’heure du bilan, 1 431 km de pistes rurales sont achevées sur les 3 594 km prévus. A ce jour, 2 163 km en cours de réalisation.

Un document du ministère de désenclavement et des pistes rurales intitulé « Programme de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 dans le domaine du désenclavement et des pistes rurales », montre qu’en 2020, le réseau existant est de 7 383,1 km; le réseau des pistes rurales à partir de 2021 est de 31 326 km. Dans les Savanes, les travaux effectués vont de la réhabilitation des pistes rurales à la construction/réhabilitation de ponts et ponceaux. A Sanloga par exemple, un pont de 150 m a été réalisé, une voie d’accès à une ZAAp d’anacardes réalisé.

Dans le programme d’ouverture et de réhabilitation réalisé dans les régions du Togo, 101 marchés engagés et signés pour les travaux de pistes rurales (Km) et ouvrages entre 2021-2023. Et les travaux ont permis l’ouverture et réhabilitation de 3594 Km, la construction de 3.308 unités d’ouvrages dont: 53 U de ponts de 18 m à 100 m de long par unité dont :-50 U convertis en dalots multiples ; 3 U isostatiques non convertis;167 U de ponceaux de 4 m à 16 m de long par unité; 3 088 U de dalots de moins de 4 m de long par unité.

Sur un autre projet dans le cadre du Programme d’urgence de renforcement de la résilience et de la sécurité des communautés réalisé dans la région des Savanes (Phase 1 du PURS), 5 marchés ont été engagés et signés pour les travaux de pistes rurales (Km) et ouvrages (2022-2023), le constat fait est que, les travaux ont permis là, d’ouvrir et de réhabiliter 555 Km U de ponts et de pistes rurales; de construire 563 U d’ouvrages dont: 18 U de ponts convertis en dalots multiples de 18 m à 150 m de long par unité 40 U de ponceaux de 4 m à 16 m de long par unité 505 U de dalots de moins de 4 m de long par unité.

En somme, la synthèse des réalisations 2021-2023 révèle qu’il y a l’ouverture et réhabilitation de 4.752 km de pistes rurales contre 2.136 km achevés tandis que 2616 km en cours d’exécution;

Sur l’entretien courant mécanisé de 2.478 km de pistes rurales tandis que, 1.720 km sont achevés et 758 km en cours d’exécution

Pour les ponts, les travaux consistent à la construction de 5171 U d’ouvrages dont 91 U de ponts de 18 m à 150 m de long par unité dont: 89 U convertis en dalots multiples, 3 U isostatiques non convertis, 271 U de ponceaux de 4 m à 16 m de long par unité et 4809 de dalots de moins de 4 m de long par unité. Dans la réalisation, 3033 U d’ouvrages achevés dont 65 U de ponts convertis en dalots multiples de 18 m à 150 m de long par unité; 148 U de ponceaux de 4 m à 16 m de long par unité et 2850 U de dalots de moins de 4 m de long par unité sont achevés. Et le reste des travaux sont en cours d’exécution.

Impacts socio-économique et environnementaux des réalisations

S’agissant des impacts, le document montre que, 1276 localités sont désenclavées et 2.819910 habitants sont directement desservis. Lesdits travaux ont permis à 6.228 infrastructures socio-économiques desservis dont: 1818 établissements scolaires, 440 formations sanitaires, 713 infrastructures agricoles, 852 infrastructures marchandes et commerciales, 518 infrastructures de sécurité et 1887 infrastructures religieuses.

Problèmes récurrents relevés

Malgré tous les efforts dans l’exécution des travaux, des défis restent à relever. Le document parle de:

-Insuffisance de performance des PME et des cabinets de contrôle

 *Insuffisance de capacités techniques
*insuffisance de capacités financières
*retard dans l’exécution des travaux

-Insuffisance de ressources humaines adéquates
*insuffisance de ressources humaines expérimentées
*insuffisance de capacités professionnelles
*insuffisance de connaissances pratiques sur le terrain

-Influence négative du climat socio-économique international

*influence du Covid-19
*inflation généralisée des prix sur les marchés nationaux et internationaux
*agression des groupes armés terroristes
*guerre russo-ukrainienne

-Impact négatif des aléas climatiques

*effets destructifs du changement climatique
*dégradation prématurée des pistes rurales mal réalisées
*influence négative de la saison pluvieuse (3 à 4 mois) de suspension des travaux dans l’année)

NB: 02 principaux programmes ont permis à la répartition des pistes rurales établies par les communes. Et les critères de sélection : -critère sectoriel (nature du réseau, zone prioritaire ou stratégique concernée) ;-critère économique (localisation des zones de production, trafic, valeur de la production, coût des travaux);-critère social (population et infrastructures agricoles desservies);-critère environnemental (zone de forêt, changement climatique);-Pistes rurales d’accès et de désenclavement des infrastructures, équipements et services socio-économiques de base (centres de santés, écoles, marchés, finance inclusive, …)

selon les critères de sélection suivants : critère sectoriel (nature du réseau, zone prioritaire ou stratégique concernée);-critère économique (localisation des infrastructures, trafic, coût des travaux) et le critère social (population et infrastructures socio-économiques desservies).

Last modified on jeudi, 14 mars 2024 20:52

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Horizon News est est une maison de presse en ligne et de communication spécialisée dans le journalisme , le reportage et la publicité.

Articles populaires