n
Date du jour :

Aujourd'hui 268

Hier 339

Semaine 3253

Mois 6206

Total 232615

Des journalistes à travers l’Afrique ont été informés en amont de la Conférence des ministres de la CEA 2024 qui se tiendra à Victoria Falls, au Zimbabwe

février 14, 2024 0 265

Le Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Claver Gatete et le Ministre zimbabwéen des finances, du développement économique et de la promotion des investissements, Mthuli Ncube ont informé le 12 février 2024, les journalistes à travers l’Afrique de l’ordre du jour et des attentes de la prochaine Conférence des ministres des finances, de la planification et du développement économique (COM2024) de la CEA, qui se tiendra du 28 février au 5 mars 2024, à Victoria Falls, au Zimbabwe.

M. Gatete a déclaré que la conférence arrivait à point nommé, compte tenu des effets causés par les multiples crises sur l’Afrique, y compris les réactions en chaîne du changement climatique et de la guerre en Ukraine dans une ère post-covid.

« La conférence, organisée sous  le thème, « Financer la transition vers des économies vertes inclusives en Afrique : Impératifs, possibilités et moyens  d’action », abordera les défis auxquels la plupart des pays sont confrontés ainsi que des questions cruciales sur les réformes de l’architecture financière mondiale, le G20, les coûts élevés du service de la dette et les opportunités offertes par l’économie verte et bleue ; sans oublier la manière dont les innovations technologiques peuvent aider les pays à accélérer la mise en œuvre des ODD et de l’Agenda 2063 », a-t-il déclaré.

En plus des ministres des finances, des experts d’institutions financières clés telles que la Banque mondiale, Afreximbank, la Banque africaine de développement et le secteur privé apporteront leur contribution sur le financement concessionnel, les réformes fiscales, les marchés de capitaux, la mobilisation des ressources intérieures, les cadres réglementaires, les pools énergétiques et les crédits carbone.

M. Mthuli Ncube a réitéré le fait que la plupart des pays africains sont de plus en plus confrontés à un lourd fardeau de la dette, dont certains sont déjà en situation de surendettement. La conférence a ainsi pour objectif de trouver des solutions sur la manière dont les pays africains peuvent relever ces défis.

« La conférence des ministres discutera de la manière dont le continent peut apporter sa propre contribution aux discussions du G20, notamment sur la gouvernance des institutions financières. En outre, les expériences peuvent être partagées par le Zimbabwe sur les crédits carbone et les opportunités d’enrichissement et de valeur ajoutée des minéraux, en particulier sur la manière dont ces ressources profitent aux communautés », a-t-il déclaré, soulignant que le Zimbabwe dispose d’un cadre solide sur les avantages communautaires dans la région de ses ressources minérales.

« Nous espérons que les experts trouveront des solutions sur la manière dont l’Afrique peut faire face aux chocs économiques sans fin, sur la manière de mettre en œuvre la ZLECAf et de réformer l’architecture financière mondiale au profit du continent », a affirmé Ncube.

En tant que pays hôte, le Zimbabwe pourra mettre en valeur les chutes du Lac Victoria, qui sont hautement considérées comme une destination touristique de classe mondiale, et qui démontrent également une collaboration en matière d’infrastructures et une intégration régionale.

La Conférence 2024 débutera par une réunion du comité d’experts qui se déroulera du 28 février au 1er mars ; Des évènements parallèles auront lieu les 2 et 3 mars et la réunion ministérielle qui sera officiellement ouverte par le Secrétaire exécutif de la CEA, conclura la conférence les 4 et 5 mars 2024.

La conférence accueillera également la Conférence annuelle Adebayo Adedeji, donnée par lun des plus grands experts africains en matière d’IA, James Manyika, qui s’exprimera sur le thème : « L’Intelligence artificielle en tant que moteur de l’économie et de la société africaines ». En outre, la COM 2024 verra le lancement des conclusions préliminaires du Rapport économique sur l’Afrique, de la CEA.

Au cours de la réunion ministérielle, des tables rondes auront lieu sur des sous-thèmes clés, à savoir « La réforme de l’architecture financière mondiale », « Examiner le lien entre la dette, le climat et le développement en Afrique », « La technologie pour le développement de l’Afrique – Tracer la voie vers un progrès technologique inclusif », « Le commerce vert et l’avenir de l’Afrique », « Naviguer dans l’action climatique, la Zone de libre-échange continentale africaine et les chaînes d’approvisionnement mondiales pour une transition durable ».

Plus de 70 médias ont assisté à la conférence de presse, qui s’est tenue en format hybride.

À propos de la Conférence des ministres :

La Conférence, organisée chaque année par la CEA, rassemble les ministres africains des finances, de la planification et du développement économique, les gouverneurs des banques centrales et les entités du système des Nations Unies. En outre, elle comprendra la participation d’institutions financières panafricaines, de représentants de la jeunesse, d’institutions universitaires et de recherche africaines, de partenaires de développement, d’organisations intergouvernementales et d’autres parties prenantes clés sur une base annuelle ; et ce avec pour objectif d’amorcer un dialogue et échanger des points de vue sur l’état des développements économiques et sociaux en Afrique. Le thème de la Conférence des ministres de cette année s’inscrit dans le droit fil du Sommet de l’avenir de l’ONU sur qui se tiendra en septembre, à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Horizon News est est une maison de presse en ligne et de communication spécialisée dans le journalisme , le reportage et la publicité.

Articles populaires