n
Date du jour :

Aujourd'hui 437

Hier 591

Semaine 3301

Mois 437

Total 209242

Affaire faux diplômes : La Direction générale de l’enseignement supérieur du Bénin réagit!

janvier 08, 2024 0 659

Depuis quelques jours, une affaire de suspension des diplômes obtenus au Bénin et au Togo, par le Nigéria fait du buzz sur les réseaux sociaux.

En effet, cette suspension fait suite à une enquête menée par un journaliste nigérian infiltré.

Au Bénin, le Directeur général de l’enseignement supérieur (DGES), Karim Issiaka Youssao, a tenu une conférence de presse le 5 janvier 2024 à Cotonou pour clarifier la controverse entourant la suspension de la reconnaissance des diplômes universitaires du Bénin et du Togo attribués aux étudiants nigérians.

Il a affirmé que le Bénin n’émettait pas de faux diplômes. Selon lui, la plupart des diplômes incriminés sont délivrés par des Établissements Privés d’Enseignement Supérieur (EPES) et concernent la section anglophone, non autorisée en République du Bénin. Ces établissements sont soit installés anarchiquement sans autorisation, soit autorisés pour des formations en français, mais dispensent illégalement des formations en anglais.

Karim Issiaka Youssao a souligné que les diplômes de Licence, Master et Doctorat des Universités privées du Bénin sont reconnus nationalement et internationalement. Aussi, les diplômes des EPES sont délivrés suite aux examens nationaux de Licence et de Master et sont cosignés par les autorités compétentes, une mesure mise en place depuis 2017 par le gouvernement du président Patrice Talon.

Par ailleurs, il a salué la décision du gouvernement fédéral du Nigeria de suspendre la reconnaissance des diplômes universitaires, car cela s’aligne sur les efforts du Bénin pour combattre les faux diplômes.

 

Pour renforcer cette lutte, le DGES a invité une délégation du Ministère de l’Éducation du Nigeria, via le Ministère des Affaires Étrangères, pour discuter des critères de validité des diplômes du Bénin. De plus, il a recommandé à tous les ressortissants nigérians d’authentifier leurs diplômes auprès de l’ambassade du Nigeria via la DGES.

En collaboration avec l’ambassade du Nigeria au Bénin, une session de sensibilisation des étudiants nigérians est prévue afin de les protéger des pratiques malveillantes des EPES et des intermédiaires nigérians.

Mamman Tahir, le Ministre de l’Education du Nigéroa, au cours de son passage sur le plateau de Channels Television le mercredi 03 janvier 2024, a indiqué que cette sanction sera étendue vers trois autres pays de l’Afrique à savoir : l’Ouganda, le Kenya et le Niger. « Nous n’allons pas nous arrêter au Bénin et au Togo… Nous allons étendre le  filet à des pays comme l’Ouganda, le Kenya et même le Niger, où de telles institutions ont été mises en place », a déclaré le ministre Mamman.

Pour rappel, un journaliste nigérian a effectué une enquête et avait déclaré avoir obtenu un diplôme en journalisme dans une université béninoise en moins de deux mois, sans se déplacer de son pays. Il a poursuivi en ajoutant que le certificat lui a été livré comme une pizza après le paiement. « Ce certificat vous sera délivré tout comme vous avez commandé une pizza ou quelque chose du genre et vous leur donnez votre emplacement et il vous sera livré. C’est ce qui m’a motivé à mener cette enquête », a-t-il déclaré sur les chaînes de télévision.

Last modified on lundi, 08 janvier 2024 15:25

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Horizon News est est une maison de presse en ligne et de communication spécialisée dans le journalisme , le reportage et la publicité.

Articles populaires