n
Date du jour :

Aujourd'hui 725

Hier 939

Semaine 2614

Mois 7705

Total 275308

Zlécaf : « Le Togo a tout fait et est allé au-delà de ce qui lui était demandé », dixit Ngone Diop, Directrice CEA/BSR-AO

juin 07, 2024 0 172

Avec un marché de 1,3 milliard de consommateurs, la Zone de libre-échange continental africain (ZLECAf) représente une opportunité sans précédent pour l'Afrique de renforcer l'intégration économique continentale, et partant, d’accélérer son développement transformationnel et durable.

Comment les pays devraient profiter de leurs potentialités et opportunités sur la mise en œuvre efficace de stratégies nationales et régionales ? Dans ce cadre, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) a exécuté entre 2022 et 2023, le projet conjoint d'appui aux États dans la mise en œuvre des stratégies nationale ZLECAf en partenariat avec la CIR-OMC et ITFC-BID. Ce projet, a été mis en œuvre dans six (06) pays de l’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Niger, Sénégal, Togo) et deux (02) pays de l’Afrique du Nord (Mauritanie, Tunisie).

« Le projet Il vise á accompagner les pays ciblés, á travers trois principales composantes : renforcement des capacités techniques et institutionnelles ; mise á disposition des outils d’accès aux marchés intrarégional des biens et services ; et formulation des politiques et stratégies sectorielles de promotion de la compétitivité du commerce international en général et intrarégional en particulier. Il a enregistré un succès retentissant qu’il convient de partager, afin d’appréhender les meilleures pratiques, et d’étendre l’initiative á d’autres pays. Tel est l’objectif de cette réunion de Lomé qui réunit les principaux acteurs du projet. Les échanges et réflexions seront ainsi mis á profit pour partager les résultats enregistrés, les défis et les perspectives, constituant ainsi une plateforme précieuse de peer learning et de renforcement du partenariat entre les différents pays de mise en œuvre du projet et partant, le partenariat Sud-Sud aux fins de maximiser les synergies déjà crées », a indiqué Ngoné Diop, Directrice du Bureau de la CEA pour l’Afrique de l’Ouest à Lomé lors d’un atelier régional d’apprentissage mutuel et de capitalisation du 04 au 05 juin 2024.

Le Togo bénéficiaire dudit projet a réalisé avec succès 100% des activités prévues avec le soutien du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Selon, Katchali Batchassi, Directeur du commerce extérieur, le projet conjoint a permis de sensibiliser le secteur privé, la société civile, les parlementaires et les journalistes sur les enjeux de la ZLECAf, des renforcements de capacités des femmes commerçantes sur les conditions à remplir par les marchandises pour bénéficier de la référence ZLECAF ainsi que des commissionnaires en douanes agréés sur les règles d’origine. « Le Togo a aussi élaboré à travers ce projet sa stratégie nationale de mise en œuvre de la ZLECAf dont l’objectif est d’identifier les voies et moyens pour en tirer pleinement profit. Des études ont été également réalisées pour permettre au secteur privé de se positionner sur certains produits à fort potentiel d’exportation et d’évaluer l’impact de la ZLECAf sur l’économie togolaise en l’occurrence dans le secteur maritime. Par ailleurs, la révision des listes d’engagements spécifiques dans le commerce de services a été faite malgré qu’elle ne soit pas inscrite dans les activités du projet », a expliqué Katchali Batchassi, Directeur du commerce extérieur. La rencontre de Lomé constitue une plateforme pour échanger des idées novatrices, des meilleures pratiques et des leçons apprises dans la mise en œuvre de la ZLECAf.

« Nous devons tirer parti des expériences réussies dans nos pays et au niveau régional et apprendre des difficultés rencontrées pour éviter les écueils similaires », a déclaré Koffi Vinyo Mensah, le Directeur de cabinet du ministère du commerce. Notons que des défis majeurs qui restent à relever sont liés aux infrastructures de qualité et aux financements. L'harmonisation des réglementations, l'amélioration des infrastructures de transport et de communication, et la résolution des conflits commerciaux demeurent des priorités pour maximiser les bénéfices de la ZLECAf. Selon les récentes estimations et simulations de la CEA, une mise en œuvre complète de l’Accord devrait accroître, á l’horizon 2045, le commerce intra-Afrique de 34,6% avec 53,6% du commerce agroalimentaire, 37,6% dans le commerce des services, 36,3% dans l’industrie et 19,3% dans le commerce des produits énergétiques et miniers.

Exemple de la guinée et de la Côte d’ivoire

Amadou Daff BALDE, Directeur national du commerce extérieur et de la compétitivité de la République de Guinée

Quel succès le Projet régional conjoint d’appui à l’opérationnalisation de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) de la CEA, a enregistré en Guinée ?

« Ce projet a permis l’organisation des ateliers de vulgarisation sur le mécanisme de la Zlecaf. A cet effet, des douaniers de l’ensemble du pays et les douaniers formateurs des formateurs ont été sensibilisés et formés sur les règles d’origine; De ce projet découle, la formulation des manuels d’exportateurs Zlecaf ; la formulation de la stratégie de promotion de la compétitivité dans le contexte de la Zlecaf assortie d’un plan d’action; la formation et la sensibilisation des institutions d’appui au commerce (Agence de promotion d’investissement, d’exportation, les directions des PME) avec la création des points focaux Zlecaf. Je peux dire que ce projet a contribué à l’amélioration de la mise en œuvre de la Zlecaf en Guinée et a attiré d’autres partenaires à venir dans le pipeline des partenaires de la Guinée pour la mise en œuvre de la Zlecaf. Ceci, pour dire que nous sommes satisfaits globalement ».

Les perspectives du projet

« C’est de tenir la 3ème session du comité technique Zlecaf en Guinée, d’organiser la table ronde des partenaires pour financer la stratégie de promotion de la compétitivité dans le contexte de la Zlecaf ; notifier les autorités d’origine et les signataires de certificats d’origine; attirer beaucoup de partenaires techniques et financiers non seulement pour la Zlecaf mais aussi pour l’accord de facilitation des échanges de l’OMC; l’actualisation de la stratégie nationale de la Zlecaf ».

BOMBA Manziémie, Responsable programme au comité national Zlecaf de la Côte d’ivoire

Quel succès le Projet régional conjoint d’appui à l’opérationnalisation de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) de la CEA, a enregistré en Côte d’ivoire ?

« Quand le secrétariat national de la mise en œuvre de la CEA a été créée, la CEA a été le tout premier partenaire à nous accompagner pour un forum de sensibilisation sur la Zlecaf, par la suite pour l’élaboration de la stratégie nationale de mise en œuvre, l’identification des femmes entrepreneures PMI/PME pour lesquelles la CEA a payé les financements de leur participation. Si la Côte d’ivoire est un pays modèle de mise en œuvre de la Zlecaf, c’est grâce entièrement à la CEA. Par ce projet, notre stratégie de la Zlecaf a été également bien financée par la CEA qui est l’axe sur le développement de la stratégie structurelle commerciale de qualité qui a permis de mener l’étude de stratégie sectorielle commerciale de la Zlecaf en Côte d’ivoire pour disposer des opportunités des produits d’exportations dans les régions économiques en Afrique. Ces résultats ont fait l’objet d’une validation avec les experts de la CEA et le secteur privé. Ainsi, nous sommes en train d’élaborer une stratégie d’identification des potentialités d’exportation pour accompagner les PME ensemble avec l’Agence Côte d’ivoire export et le conseil national d’exportateur ».

Les Perspectives du projet

« Les diverses études faites permettent de faire un matchmaking avec un pool d’entreprises en particulier avec la région économique centrale. Des initiatives d’appui sont prévues au niveau du commerce extérieur, le conseil national d’exportation, Côte d‘ivoire PME/PMI, des institutions d’appui au commerce pour la mise en œuvre de la Zlecaf afin d’encadrer les PME et PMI ».

Last modified on vendredi, 07 juin 2024 21:35

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires