n
Date du jour :

Aujourd'hui 692

Hier 939

Semaine 2581

Mois 7672

Total 275275

ANVT : 20 650 patients traités pour le paludisme en 2023 au Togo

mai 18, 2024 0 259

La lutte contre le paludisme dans le pays repose sur plusieurs mesures et des interventions de différents acteurs comme l'Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT). Elle déploie des agents qui aident les communautés à se maintenir en forme.

Au Togo, le paludisme est prévenu, diagnostiqué et traité. À l'occasion de la Journée mondiale du paludisme célébrée le 25 avril de chaque année, des bilans ont été dressés.

C'est pourquoi tous les citoyens doivent observer les gestes qui sauvent et dont la plupart sont enseignés à l'école, dès le bas âge : dormir sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide, éviter de stagner de l'eau à la maison, accepter les traitements préventifs intermittents…

En 2021, dans un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il était indiqué qu'environ près de la moitié de la population mondiale était exposée au risque de paludisme.

Jadis, l'OMS estimait à 247 millions le nombre de cas de paludisme dans le monde et à 619 000 le nombre de décès imputables à la maladie. Au Togo, en 2022, on a recensé près de 2,5 millions de cas de paludisme, dont un peu plus d'un tiers chez les enfants.

Elle souligne qu'en Afrique, le paludisme demeure l'une des principales causes de mortalité. C'est pourquoi les volontaires de la santé que l'agence mobilise « sont en première ligne, aux côtés d'autres professionnels, déployant des efforts inlassables pour dépister, traiter et sensibiliser les communautés », lit-on sur le compte X de l'ANVT.

En effet, le travail de ces hommes et femmes est de contribuer à la réduction de la propagation du paludisme et de sauver ainsi des vies. Au cours de l'année 2023, il y a eu 20 650 personnes qui ont été prises en charge pour le paludisme par les volontaires nationaux.

Des chiffres divulgués par le gouvernement font voir que la prévalence parasitaire chez les enfants (moins de 5 ans) est passée de 36,2 % en 2014 à 35,5 % en 2020.

Quant à la mortalité liée au paludisme, elle a régressé de 17 pour 100 000 habitants en 2019 à 11 pour 100 000 en 2020.

Périodiquement, des moustiquaires imprégnées sont offertes aux ménages. La dernière campagne de distribution remonte à octobre 2023, avec plus de 6 millions de moustiquaires.

30 000 personnes ont été mobilisées par le ministère de la Santé, dont 18 000 agents distributeurs et 12 000 superviseurs et logisticiens. L'opération a été menée de porte à porte.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires