n
Date du jour :

Aujourd'hui 652

Hier 944

Semaine 3369

Mois 14072

Total 256424

Média: Le journaliste français Thomas Dietrich condamné à six mois de prison avec sursis puis et expulsé du Togo

avril 17, 2024 0 492

Thomas Dietrich, le journaliste français pour le média français Afrique XXI est arrivé au Togo le week end dernier et a annoncé mener une investigation et couvrir l’actualité politique et les manifestations liées à la nouvelle Constitution togolaise, qui fait passer le pays d’un régime présidentiel à un régime parlementaire.

Dans un communiqué de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), publié le 15 avril 2024, "l’Envoyé spécial Thomas Pierre Dietrich de la chaine Africa XXI, ce journaliste, selon nos informations, est rentré sur le territoire togolais avec un visa touristique avant de se déclarer journaliste en postant des vidéos sur les réseaux sociaux jugée offensant pour le pays. Il serait interpellé par les services de renseignements et déclaré persona non grata au Togo".

 Reconnu tel par les autorités judiciaires du Togo, il a été recherché et retrouvé. Thomas Dietrich vient d'écoper de six mois de prison avec sursis par le Tribunal de Lomé pour son entrée au Togo de manière illégale lors d'un procès. Il est interdit d’entrer et de séjour sur le territoire togolais et a été aussitôt expulsé du Togo vers le Bénin.

"Reporters sans frontières (RSF) condamne fermement le traitement brutal et arbitraire infligé au reporter, ainsi que la décision de suspendre toutes les accréditations pour la presse étrangère, qui constituent des entraves inacceptables au droit à l’information", a indiqué Sadibou Marong, Directeur du bureau Afrique subsaharienne de RSF.

RSF a contacté le vice-président de la HAAC, Octave Olympio, qui a transmis une fiche sur Thomas Dietrich, l’accusant de “manœuvres délibérées tendant à masquer sa réelle profession”, et d’avoir “emprunté des voies illégales et sans aucune formalité” pour entrer sur le territoire, après avoir été “refoulé”.

Dans une vidéo qu’il a publié peu après son arrivée au Togo, il a accusé le régime de « veille dictature du monde » avec une « gestion clanique »  etc…

En rappel, la HAAC reproche aussi au groupe de Média RFI et France 24 des « manquements graves » dans la couverture de l’actualité ces derniers temps en violations des règles déontologiques depuis l’adoption de la nouvelle constitution par l’assemblée nationale.

"L’autorité de régulation de la presse togolaise informe les journalistes de la suspension provisoire à partir de ce 15 avril 2024 de la délivrance des accréditations", lit-on dans le communiqué publié par la HAAC le 15 avril dernier.

Le Togo organise les élections législatives et régionales prévues le 29 avril prochain.

Last modified on mercredi, 17 avril 2024 15:50

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires