n
Date du jour :

Aujourd'hui 311

Hier 358

Semaine 311

Mois 6607

Total 233016

140ème session ordinaire de la BOAD: Le Conseil d'Administration a approuvé plus de 230 milliards FCFA d'engagements

mars 05, 2024 0 359

Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni le 04 mars 2024 à Lomé Togo, pour sa 140ème session ordinaire, sous la présidence de Monsieur Serge EKUE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD.

Après avoir approuvé le procès-verbal de la 139ème réunion, tenue le 20 décembre 2023, à Cotonou (Bénin), le Conseil a approuvé dix (10) nouvelles opérations pour un montant global de 238,5 milliards FCFA, portant à 8 412,9 milliards FCFA le total des engagements à date (toutes opérations confondues) de la BOAD, depuis le démarrage de ses activités opérationnelles, en 1976.

Les prêts approuvés concernent le financement partiel des projets, ci-après :

  • Campagne cotonnière 2023-2024 au Burkina Faso. Ce financement contribuera à l’achat et à la transformation d’environ 427 500 tonnes de coton graine en coton fibre au titre de la campagne 2023-2024. Montant de l’opération : 15 milliards FCFA.

 

  • Projet d’urgence de production d’engrais minéraux au Burkina Faso. Il vise l’acquisition de matières premières en vue de la production de 29 000 tonnes d’engrais minéraux et le renforcement des capacités logistiques de la Société d’Exploitation des Phosphates du Burkina (SEPB). Le projet, une fois mis en œuvre, contribuera à l’amélioration de la productivité et de la production agricole, et facilitera l’accès des petits producteurs aux engrais de qualité à des prix compétitifs. Montant de l’opération: 14 milliards FCFA.

 

  • Phase 2 du Programme de Développement de l’Irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué (P2-PDI-BS), dans le Moyen Bani, en République du Mali. Ce programme vise l’accroissement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations et la réduction de la pauvreté dans sa zone d’intervention. Sa mise en œuvre permettra entre autres d’accroitre les revenus des producteurs et de renforcer les capacités des populations à mieux maitriser les risques climatiques. Montant de l’opération: 30 milliards FCFA.

 

  • Mise à niveau du réseau routier structurant en République du Sénégal. Le projet vise l’amélioration de la mobilité des personnes et des biens sur le réseau routier structurant, à travers la suppression des zones de dégradation avancée ainsi que le rétablissement du confort et de la sécurité des usagers. Montant de l’opération : 30 milliards FCFA.

 

  • Aménagement et bitumage de la route petit Nassian-Kafolo-Téhini, en République de Côte d’Ivoire. L’objectif du projet est de soutenir la relance de l’économie nationale à travers la facilitation des échanges entre les différentes localités situées sur la zone d’intervention directe. Montant de l’opération : 30 milliards FCFA.

 

    • Elargissement et modernisation de la RN4, section « intersection RD152 – intersection RD40 », y compris la voie d’accès à l’Université Thomas SANKARA, au Burkina Faso. Le projet permettra d’améliorer la mobilité sur le tronçon urbain de la RN4 en réduisant le temps de parcours de 50%, soit d’environ 50mn, à 25 mn. Le nombre d’accidents de la route et le coût d’exploitation des véhicules seront également considérablement réduits. Montant de l’opération: 30 milliards FCFA.

     

    • Construction d’un Parc des Technologies Numériques (PTN) dans le Pôle Urbain de Diamniadio, en République du Sénégal. La construction et l’équipement de cet ouvrage sur une superficie de 25 hectares dotera le Sénégal d’une infrastructure numérique de classe mondiale, faisant du pays une des plus grandes plateformes sous-régionales de services numériques. Montant de l’opération: 24,5 milliards FCFA.

     

    • Construction du tronçon nord de la boucle 225 kV autour de Bamako et des postes électriques, en République du Mali. Cette ligne double terne reliant les localités de Kodialani, Kambila, Safo, Kénié et Dialakorobougou renforcera les infrastructures du réseau de transport afin de contribuer à la transformation de l’économie et améliorer la vie des populations. Montant de l’opération: 30 milliards FCFA.

     

    • Renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable de centres fluviaux de Richard-Toll, Dagana, Podor et Matam, en République du Sénégal. Ces travaux contribueront à améliorer l’accès à l’eau potable des populations des localités visées et réduiront entre autres, la prévalence des maladies d’origine hydrique, liées à la consommation d’eau non potable. Montant de l’opération : 25 milliards FCFA (imputés sur le programme SONGTAABA).

     

    • Renouvellement de la contre-garantie partielle de la garantie mise en place par la Société Générale Côte d’Ivoire (SGCI) en faveur de la Société AZITO Energie SA pour le compte de CI-ENERGIES. Cette opération permettra à l’Etat de Côte d’Ivoire de sécuriser les paiements des factures d’énergie dus à la société AZITO Energie SA par CI ENERGIES sur les phases 3 et 4 de la centrale AZITO. Montant de l’opération: 10 milliards FCFA.  

     

    Par ailleurs, le Conseil a approuvé la restructuration des conditions du prêt de la BOAD pour le financement partiel du projet de rénovation et d’exploitation de l’Hôtel 2 février à Lomé par la Société Kalyan Hospitality Development Togo (KHDT SAU) à Lomé, au Togo.

    En clôturant les travaux, le Président Serge EKUE a remercié, l’ensemble des administrateurs pour leur disponibilité ainsi que leur participation et les équipes techniques pour toutes les dispositions prises en vue de la tenue de cette session dans les meilleures conditions.

Last modified on mardi, 05 mars 2024 17:36

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires