n
Date du jour :

Aujourd'hui 16

Hier 717

Semaine 733

Mois 17648

Total 206674

Togo : 2,3 milliards FCFA pour renforcer la filière des tubercules

janvier 24, 2024 0 247

Le Togo investit dans le développement de l'agriculture, un secteur qui maintient en vie l'économie. Entre autres filières, les tubercules connaissent un essor significatif grâce aux efforts concertés du gouvernement et des acteurs du secteur agricole.

Les actions déployées sur le terrain permettent de stimuler la production, la commercialisation et la valeur ajoutée des tubercules. Elles renforcent la sécurité alimentaire, promeuvent l'agriculture locale et soutiennent grandement l'économie locale.

Les pistes explorées par les pouvoirs publics et qui font transcender la filière des tubercules sont nombreuses : la mise en place des politiques agricoles favorables aux agriculteurs ; les incitations comme les subventions, les formations et les programmes d'extension agricole pour améliorer les pratiques culturales ; la garantie de la disponibilité des engrais, etc.

Des méthodes agricoles durables et respectueuses de l'environnement sont encouragées, renforçant ainsi la résilience du secteur face aux défis climatiques.

La promotion de la transformation locale des tubercules est aussi promue pour valoriser les produits dérivés des tubercules, tels que les farines, les snacks et les produits transformés.

La filière des tubercules crée des emplois dans les zones rurales et favorise l'inclusion des petits exploitants et des femmes qui arrivent à subvenir à leurs besoins.

D'ici 2028, le Togo entend mobiliser 2,3 milliards de francs CFA pour renforcer la filière tubercule, accroître la production nationale des plantes à racines et tubercules de 15 % et atteindre un taux de transformation de 10 %.

Une progression a été enregistrée en 2022. D'après le rapport du ministère de l'Agriculture, la dernière campagne a affiché une augmentation de 2 % par rapport à la saison précédente.

Les chiffres détaillés révèlent que la production totale de tubercules et de plantes à racines comme le manioc, l'igname, le taro, la patate douce a atteint 2,23 millions de tonnes.

L'igname demeure la principale machine de la filière avec une production approchant le million de tonnes. Comparée à la moyenne des 5 dernières années, la production de tubercules et de plantes à racines de ladite campagne affiche une hausse de plus de 11 %.

Last modified on mercredi, 24 janvier 2024 13:35

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires