n
Date du jour :

Aujourd'hui 403

Hier 591

Semaine 3267

Mois 403

Total 209208

Washington a repris les achats de pétrole russe en dépit de l’embargo

janvier 12, 2024 0 360
Les États-Unis ont recommencé à acheter du pétrole russe un an et demi après ses dernières importations, selon les données du service statistique US. Fin 2023, deux lots d’or noir en prévenance de Russie ont été achetés par Washington.
En octobre 2023, Washington a importé de Russie un lot de 36.800 barils pour 2,7 millions de dollars, le premier depuis avril 2022, indique les données du service statistique américain analysées par Sputnik.
En novembre, presque 10.000 barils supplémentaires ont été achetés pour 750.000 dollars.
Un baril de pétrole russe a coûté aux États-Unis 74 dollars en octobre et 76 dollars en novembre. Ce prix est nettement supérieur au prix plafond de 60 dollars le baril établi en décembre 2022 par les pays du G7, l’UE et l’Australie.

Le Groupe des Sept comprend les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, le Japon, le Canada, l'Allemagne et l'Italie.

Les États-Unis ont imposé une interdiction sur les importations de pétrole et d’autres énergies en provenance de Russie en mars 2022 dans le cadre d’un nouveau train des sanctions.

Ainsi, selon un récent rapport de Global Witness, basé sur les données de suivi des navires de Kpler, au cours des trois premiers trimestres de l’année dernière, les États-Unis ont importé 30 millions de barils de carburant provenant de raffineries fonctionnant au pétrole russe. Ces achats ont été effectués via ce que l’agence a appelé une « faille de raffinage ». Laquelle permettait au pétrole d’entrer aux États-Unis une fois transporté hors de Russie et raffiné.

 
 
 
Last modified on vendredi, 12 janvier 2024 20:03

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires