n
Date du jour :

Aujourd'hui 440

Hier 591

Semaine 3304

Mois 440

Total 209245

Un succès diplomatique de Faure Gnassingbé en obtenant la libération provisoire du fils du président nigérien Salem Mohamed Bazoum

janvier 09, 2024 0 424

La médiation du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé entre la CEDEAO et le Niger commence par porter ses fruits. Le 08 janvier 2024, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’Etat nigérien a procédé à la libération à titre humanitaire de Salem Mohamed Bazoum, fils de l’ancien président, Mohamed Bazoum.

Inculpé de complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité ou la sûreté de l’Etat, Salem Mohamed Bazoum vient de bénéficier d’une liberté provisoire.

C’est grâce à la médiation du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé et de son homologue sierra léonais, Julius Maada Bio auprès du Général, Abdourahamane Tiani, président de la transition du Niger qu’il a pu être libéré à titre humanitaire.

« Nous saisissons cette occasion pour remercier Son Excellence Le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, les membres du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) ainsi que Son Excellence le premier ministre, Ali Mahaman Lamine Zeine, pour leur ferme volonté et leur engagement à œuvrer pour l’apaisement socle d’une paix durable et d’une reprise effective du développement dans le pays frère du Niger », lit-on dans un communiqué du ministère togolais des affaires étrangères.

Le chef de l’Etat nigérien Mohamed Bazoum est toujours retenu avec son épouse dans l’enceinte du palais présidentiel depuis le coup d'Etat du 26 juillet 2023.

A l’issue des travaux du 64ème Sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), qui s’est tenu le10 décembre 2023 à Abuja les Présidents Faure Gnassingbé et le Président Julius Maada Bio de la Sierra Leone ont été désignés Médiateurs dans la crise du Niger.

Les médiateurs négocieront avec le régime militaire nigérien les engagements à mettre en œuvre avant un éventuel assouplissement des sanctions.

Il s’agit d’un allègement des sanctions de la CEDEAO à l’encontre du Niger, en le conditionnant à une « transition courte » avant un retour des civils au pouvoir. 

Pour le cas particulier du Niger, le Président de la République s’est investit discrètement pour une solution apaisée, malgré l’option militaire de la CEDEAO, certains pays et de sanction économique contre ce pays frère.

Même les Etats-Unis sont favorables au choix opéré par le chef de l’Etat togolais, raison pour laquelle malgré sa présence militaire à Niamey, cette puissance n’est pas favorable à l’intervention militaire. Voilà pourquoi le Togo et les États-Unis sont désignés garants de la sécurité du retrait des forces françaises au Niger.

Le Président togolais reste donc une référence en matière de résolution des crises quelle que soit leur origine.  Ses interventions discrètes mais efficaces en vue de trouver des solutions diplomatiques à des situations parfois tendues font l’unanimité de la communauté internationale.

Salem Mohamed Bazoum est annoncé à Lomé au Togo.

Last modified on mardi, 09 janvier 2024 09:17

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires