n
Date du jour :

Aujourd'hui 502

Hier 744

Semaine 2775

Mois 19690

Total 208716

Togo : La faille d'Alédjo, une curiosité géographique et touristique

décembre 21, 2023 0 660

Le Togo vit aussi du tourisme. Le secteur contribue à la création de la richesse et des emplois, et donc par conséquent à l'amélioration de l'économie du pays. Plusieurs sites attirent les visiteurs nationaux et étrangers.

Parmi eux, il y a la faille d'Alédjo qui est très particulièrement séduisante à découvrir.

La faille d'Alédjo se trouve à 36 kilomètres au nord de Sokodé dans la préfecture d'Assoli. C'est un site historique qui se distingue par sa singularité géographique, représentant une opportunité transformative pour le pays.

Plusieurs sources expliquent que la faille d'Alédjo est une œuvre qui date des années 50. Pour surmonter les défis majeurs liés à la traversée de la faille d'Alédjo, une voie de contournement a été entreprise en 2009, financée par un prêt de la China Exim Bank.

Par ailleurs, depuis 2017, une brigade forestière, financée par la Banque mondiale, surveille activement l'aire protégée d'Alédjo. La gestion participative est mise en avant pour concilier les objectifs de conservation avec les préoccupations des populations locales.

La faille d'Alédjo est un lieu pittoresque par excellence. Les chiffres officiels font état de près d'un million de touristes accueillis en 2021 par le Togo. Beaucoup d'entre eux sont directement allés découvrir la faille en question pour contempler sa beauté.

Ces flux touristiques ont contribué de manière substantielle à l'économie nationale, générant des recettes estimées à 25 milliards de francs CFA.

Les hôtels d'État sont rénovés, les endroits historiques sont réhabilités, les routes sont construites, les sites sont ouverts au public… les initiatives pour maintenir le secteur touristique debout sont nombreuses.

D'ici 2025, le Togo veut que le tourisme contribue à au moins 6 % du Produit intérieur brut (PIB) et crée plusieurs milliers d'emplois supplémentaires.

C'est pourquoi l'idée de construction du site écotouristique dans la préfecture d'Akébou est née, ainsi que le programme de revalorisation des cascades de Kpimé, des hauts fourneaux de Bandjéli (Bassar), la liste est non exhaustive.

Les touristes accueillis en 2021 représentent le double de ceux enregistrés en 2020 qui étaient 481 706. Les recettes sont passées de 19 milliards en 2020 à 25 milliards de francs en 2021. En 2019, le tourisme a rapporté environ 53 milliards de francs CFA à l'économie.

Last modified on jeudi, 21 décembre 2023 15:20

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires