n
Date du jour :

Aujourd'hui 13

Hier 717

Semaine 730

Mois 17645

Total 206671

UEMOA/PROFOR : Réalisation d’un modèle de stage de professionnalisation des formateurs à Lomé

décembre 14, 2023 0 416

Dans le cadre de la mise en activité du Programme régional pour la formation professionnelle (PROFOR), un atelier  de réalisation d'un modèle de stage de professionnalisation de formateurs et d'identification des centres de formation en rapport avec les 24 métiers porteurs se tient à Lomé du 12 au 14 décembre 2023 et les livrables des pays de l'UEMOA et le Tchad devront être transmis au RAFPRO bien avant le 18 décembre prochain.

Cette rencontre abordera entre autres, des sujets relatifs à l’identification "des centres de formation en rapport avec les 24 métiers porteurs, la question liée à la sélection par pays d’un centre de formation par apprentissage de type dual et des entreprises des secteurs formel et informel pouvant accueillir les formations par alternance.

L’objectif est de retenir un modèle harmonisé de stage de professionnalisation des formateurs dans le cadre du partenariat public-privé afin de renforcer l’encadrement des apprenants. Il s’agit également de permettre aux formateurs de réaliser des planifications duals ou alternées pour les apprenants, d’interagir avec les tuteurs en  entreprises afin de contribuer aux évaluations des apprenants.

En ce qui concerne la sélection par pays d’un centre de formation, les participants sont appelés à faire un inventaire des dispositifs de formation par apprentissage de type moderne dual et définir les critères de sélection des centres de formation capable d’accueillir un dispositif de formation par apprentissage ainsi que les formateurs du secteur formel et informel qui offrent de meilleurs atouts.  S’agissant d’un modèle de stage de professionnalisation des formateurs, les travaux permettront d’inventorier les stages actuellement affectés par les formateurs et tuteurs d’entreprise et de proposer un modèle de stage de professionnalisation des formateurs dans le cadre du partenariat public privé. Quant à l’indentification des centres de  formation, il s’agira pour les participants d’évaluer, au regard des métiers porteurs retenus par pays, les capacités des centres et organismes susceptibles de dérouler les formations et d’identifier les profils des formateurs par pays pour les métiers porteurs.

«La présente rencontre nationale de réalisation d'un modèle de stage de professionnalisation des formateurs et identification des centres  de formation en rapport avec les 24 métiers porteurs s'inscrit dans la ligne droite de la vision du chef de l'Etat, S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé qui ne ménage aucun effort quand il s'agit  des initiatives qui visent une meilleure employabilité des jeunes femmes et hommes afin d'améliorer significativement leur situation socio-professionnelle et qui favorisent l'intégration sous-régionale. Dans cette même dynamique et dans le souci d’améliorer l’employabilité des sortants de l’ETFP, mon département a également initié le placement en stage des apprenants pendant les vacances scolaires qui a enregistré un taux de 70% au cours de l’année scolaire 2022-2023», déclaré M.  Kokou Eké Hodin, ministre délégué chargé de l’Enseignement technique.

Rappelons que la commission de l'UEMOA et la coopération Suisse ont signé le 03 décembre 2020, une convention de financement pour la mise en œuvre du PROFOR, pour une première phase de quatre (04) année (2020-2024). Ce programme a pour objectif de promouvoir à l'échelle régionale des dispositifs de formation professionnelle efficients et adaptés aux économies des États de l'UEMOA et du Tchad, pourvoyeurs d'emplois décents et durables à des jeunes hommes et femmes. Il vise également l’augmentation significative de l’accès des jeunes à des métiers porteurs de croissance et d’emplois à travers le renforcement des dynamiques régionales en matière de formation professionnelle.

Le PROFOR propose trois (03) axes stratégiques notamment le renforcement des capacités dans les métiers qui assureront le développement de la sous-région; la mise en place d'une capacité inter-pays de recherche-action  et d'outils d'aide à la décision et enfin la mobilisation des ressources financières pour sa mise en œuvre.

« Le travail du Togo a été très sélectionné parce que nous avons travaillé d’abord sur les branches professionnelles, les secteurs d’activité, les filières et les métiers. Au total 24 métiers porteurs ont été sélectionnés. Au Togo, nous avons 4 métiers tels que le métier de décorateur d’évènementiel, métier de transformateur biodégradable, le métier d’électricien automaticien etc… », a expliqué Jean NICOUE, directeur formation professionnelle et apprentissage.

Pour ce faire, quatre Outcomes, ont été déclinés dans le document du PROFOR notamment les outils et ressources de formation (EFTP & DCTP) sont mutualisés pour des métiers porteurs; en second un dispositif performant de formation des formateurs qui est mise en œuvre; tertio, des dispositifs innovants de formation sont pilotés et capitalisés au niveau de la sous-région, en s'appuyant sur les acquis des recherches-actions et des mécanismes innovants, de financements sont promus grâce au renforcement des capacités des organisations sous régionales.

Le RAFPRO, partenaire de mise en œuvre du PROFRO, elle autre a pour mission entre autres d'optimiser les dispositifs de formation professionnelle, de mutualiser, de vulgariser les bonnes pratiques, de mobiliser les Fonds-pays autour de thématiques de formation professionnelle adaptés au marchés du travail et à l'économie des pays.

 

 

Last modified on jeudi, 14 décembre 2023 12:39

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires