n
Date du jour :

Aujourd'hui 408

Hier 591

Semaine 3272

Mois 408

Total 209213

AR-Savanes : Lorsque le Projet CANTONNAGE favorise le financement des initiatives endogènes de la communauté de Dassoute Centre

décembre 13, 2023 0 458
 
 
Le projet CANTONNAGE présente ses avantages sous diverses facettes. Partant de l’amélioration de la circulation sur les routes et pistes, il assure un emploi temporaire aux jeunes dans les communautés bénéficiaires, et favorise les financements endogènes en faveur des infrastructures et équipements socio collectifs de base.

Dans la Commune de Tône 3 dans la région des Savanes, c’est la communauté de Dassoute Centre, une localité située à 635 km au Nord-Ouest de Lomé, qui s'est encore équipé de 24 chaises et d'une mégaphones le 29 novembre 2023, dans le but d'assoir les participants aux réunions et favoriser leurs participations aux différentes rencontres.

« Dans notre village, les travailleurs ont choisi de ne pas distribuer les fonds issus du cantonnage entre eux, mais plutôt de les utiliser pour répondre à certains besoins urgents de la communauté. C’est ainsi que nous avons pu épargner de l’argent. Aujourd’hui, nous venons d’acquérir 24 chaises plastiques d’une valeur de 96 000 francs CFA pour asseoir les participants à nos réunions et assemblées villageoises grâce à l’argent du CANTONNAGE. Avant, il n’y avait que quelques bancs, et dès que les plus âgés sont assis, tout le reste de la population restait debout, ou parfois assis dans les arbres, ce qui est vraiment inconfortable. Aussi, lors des réunions ou encore au cours des sensibilisations dans le village, nous manquons de mégaphones. Cela fait que les gens ne se concentrent pas sur les discussions. Nous avons jugé bon de pallier aussi à ce souci. Il nous a coûté 25 000 F», le CVD de Dassoute Centre, M. Bombome Sougrika

« Avant, lorsqu'on nous parlait d'entretenir notre piste, nous étions indifférents. On croyait que cela doit être une responsabilité de l'État. Mais suite aux différentes sensibilisations de l'ANADEB, nous avons compris que l'État, c'est nous même. C'est ainsi que nous nous mobilisons désormais chaque mois pour cette tâche. J'avoue que tout se passe comme sur les roulettes. Notre village est depuis lors accessible. Nous sommes payés à la fin du mois en fonction de la distance répartie. Ces fonds que nous épargnons nous aide à investir en cas d'urgences dans les besoins de notre communauté.» le chef de Dassoute Centre, M. Djoitre Kipoitre.

En moyenne 104 jeunes femmes et hommes de ce village prennent part régulièrement à cette activité d’entretien manuel des pistes et routes chaque deux semaines sur une distance moyenne de 3 km.

Pour le compte de l’année 2023, le projet CANTONNAGE dans la région des Savanes a mobilisé 296 Cdb à l’échelle nationale avec près de 5.432 emplois temporaires créés dans les communautés bénéficiaires. 1047 km ont été entretenus, dont 686 km de piste, et 362 km de route. L’activité consiste habituellement à désherber et à élaguer des branches d’arbres qui s’avancent sur l’emprise normale des voies, à remblayer les nids de poule, à curer les caniveaux, à déssoucher des arbustes, et à tracer des rigoles pour un meilleur écoulement des eaux de ruissellement.

Fruit de la collaboration entre l’Anadeb et la Société autonome de financement de l’entretien routier (Safer), le projet cantonnage vise à maintenir les abords des chaussées, les ouvrages de drainage et d’assainissement dans un état de propreté permanant afin de garantir une visibilité sur les routes et pistes rurales et d’assurer le bon écoulement des eaux pluviales et de ruissellement.
Last modified on mercredi, 13 décembre 2023 19:43

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires