n
Date du jour :

Aujourd'hui 467

Hier 744

Semaine 2740

Mois 19655

Total 208681

Togo : Les membres du Conseil du Cadre intégré renforcé (CIR) ont visité les structures bénéficiaires des projets financés

décembre 07, 2023 0 299

 Une délégation du conseil du Cadre intégré renforcé (CIR) de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) conduite par l’ambassadeur du Togo à Genève et président dudit conseil, Yackoley Johnson a visité 05 structures bénéficiaires des différents projets du 30 novembre au 1er décembre 2023.

Au Togo, le CIR a participé à la mise œuvre du Projet de durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l’anacarde et du karité (PRODAK), les projets pré-EDIC, EDIC, EDIC révisée et le Projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière soja.

La délégation a visité l’Alliance Globale du Karité (AGK) et la filière karité du Togo(FIKATO), des structures partenaire du CIR, qui ont bénéficié des projets de facilitation de l’exportation des amandes et des produits à valeur ajoutée, la construction des magasins, la stimulation d’une croissance favorable aux pauvres en augmentant la demande de produits à valeur ajoutée du karité, en aidant les petites entreprises à accéder aux marchés internationaux, et en améliorant les revenus liés au commerce pour les femmes qui collectent et transforment les produits du karité. L’AGK a pour but d’être la plateforme principale de défense des intérêts stratégiques et de prise en compte des besoins pratiques de ses membres, des acteurs du secteur du karité. La FIKATO regroupe aujourd’hui environ 200 sociétés coopératives formées conformément à l’acte uniforme OHADA et immatriculées par l’Etat Togolais. Les jeunes entrepreneurs de la filière du karité ont échangé avec le Conseil du CIR et évoqué la problématique liée à la certification des produits locaux, le coût élevé, et l’emballage.  

Les membres du conseil ont également visité l’usine de transformation du soja installée sur la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA). Avec un investissement total de 25 millions $ (environ 16 milliards FCFA), l’usine indique avoir traité 50 000 tonnes de soja en un an d’existence pour produire, non seulement de l’huile de soja, mais aussi des tourteaux et autres produits dérivés, qui serviront notamment de fertilisants aux producteurs. 

« L’installation des usines de soja tire sa source de la grande production du soja suite aux projets financés par le CIR, ce qui a permis d’accroitre substantiellement la production du soja de 25 000 tonnes en 2018 à 300 000 tonnes en 2022, la mise en place de l’interprofession du soja au Togo, renforcement des capacités des acteurs, l’augmentation des revenus et des chiffres d’affaires, attribution des agréments », a expliqué Abe Talime, Directeur Général du commerce et Point Focal du CIR au Togo.

La 3ème structure visitée se trouve à Gbatopé (45 km de la capitale), l’entreprise productrice et exportatrice de produits biologiques, Label d’Or dans la transformation d’amande de karité.

« D’une capacité de transformation de 4 320 tonnes de beurre de karité et de 6 750 de tourteau par an, l’usine est le fruit d’un investissement de FCFA 1,8 milliard, cofinancé par l’agence américaine pour le développement international (USAID), emploie 268 personnes, auxquelles s’ajoutent 4 555 collectrices de noix de karité. Les produits sont certifiés bio et équitables. L’usine est aussi climato-écologique alimentée par des panneaux solaires d’une capacité de 77 KVA. Le CIR a formé plusieurs femmes des coopératives de traitement du karité », a indiqué, le directeur général de Label d’Or, Gustave Bakoundah.

Enfin, le Port autonome de Lomé (PAL) a été la dernière étape de la visite où les membres du CIR ont suivi les exposés sur les activités, les défis et perspectives de cette entité maritime togolaise. « L’ambition des autorités togolaise est de faire du Port de Lomé un hub logistique de premier ordre sous-régional, c’est le meilleur hub de transbordement en Afrique de l'Ouest et du Centre avec un trafic transit atteignant 3,8 millions de tonnes et un trafic de transbordement impressionnant de 1,574 million de conteneurs EVP. Le Port soutient les exportateurs des produits agricoles issus des financements du CIR tels que le soja, le karité, l’anacarde », a fait savoir M. KOMBATE YENTCHABRÉ, Secrétaire Général.

La délégation est repartie ragaillardie de la bonne gestion et les impacts positifs des projets CIR au Togo.

Fort des résultats tangibles obtenus sur le terrain, le Togo va soumettre pour les projets futurs au CIR, le Projet de renforcement des capacités productives et commerciales des filières sésame, manioc, et tomate.

En rappel, la visite des membres du conseil du CIR, intervient dans le cadre de la 37è session du conseil du CIR du 28 novembre au 1er décembre.

Last modified on jeudi, 07 décembre 2023 16:04

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires