n
Date du jour :

Aujourd'hui 23

Hier 717

Semaine 740

Mois 17655

Total 206681

Souveraineté alimentaire: Le Togo s'y prend bien progressivement

décembre 01, 2023 0 434

Le Togo ne veut pas dépendre des autres, surtout en ce qui concerne le secteur agricole qui fournit la majorité des produits destinés à la consommation, à la vente ou à l'exportation pour équilibrer la balance commerciale ou la rendre excédentaire. Ce besoin essentiel a fait naître le projet de construction des agropoles.

La souveraineté alimentaire fait référence à la capacité d'un pays à définir et mettre en œuvre ses politiques agricoles et alimentaires de façon autonome, en prenant en compte ses besoins spécifiques et ses atouts. Elle va de la production à la transformation, en passant par la distribution, la consommation et la gestion des ressources naturelles.

Avec les mécanismes en vigueur et les mesures phares, la diversité dans la production agricole est accrue, tout comme la préservation des semences locales.

De plus en plus de petits agriculteurs ont un accès équitable aux ressources naturelles telles que la terre, l'eau et les semences nécessaires à leurs cultures. Les pratiques agricoles promues respectent l'environnement et les cycles naturels.

Le Made in Togo est encouragé ainsi que la consommation locale. Les relations commerciales entre les producteurs locaux et les consommateurs sont davantage bonnes.

Elle participe à la lutte contre la dépendance vis-à-vis des marchés mondiaux. C'est un pôle de croissance qui accélère la création d'emplois et de richesse.

Lancée en 2018 comme la première de 10 agropoles que les pouvoirs publics veulent installer d'ici à 2030, l'agropole de Kara met en valeur les Zones d'aménagement agricoles planifiées (Zaap), favorise la construction des infrastructures d'appui au secteur agricole.

Elle renforce la productivité et les capacités des acteurs à la base. En 5 ans, les acteurs du site ont eu droit à un appui en intrants agricoles estimé à un demi-milliard de francs CFA au profit de 259 organisations paysannes et 49 Zaap, avec 5 048 producteurs dont 1 023 femmes.

Le joyau de Kara prévoit la création des Centres d'agrégation des producteurs agricoles (CTA). En avril 2023, 7 sur 11 CTA étaient en cours de construction dans la région.

Ils offriront des services financiers et non financiers de base aux agriculteurs et aux autres acteurs des chaînes de valeurs agro-industrielles. Dans les Zaap, plusieurs matériels et équipements modernes sont utilisés. La mise en place de l'agropole pilote de Kara participe à l'atteinte de la souveraineté alimentaire, c'est sûr.

Last modified on vendredi, 01 décembre 2023 20:15

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires