n
Date du jour :

Aujourd'hui 634

Hier 944

Semaine 3351

Mois 14054

Total 256406

Yakubu Gowon, "La CEDEAO est plus qu'une coalition d'États. Les générations futures ne pardonneront pas l'éclatement de notre communauté"

février 22, 2024 0 701

Le général Yakubu Gowon, ancien président de la République fédérale du Nigéria, le dernier fondateur de la CEDEAO, a appelé, le 21 février, à la levée des sanctions contre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, à l'approche d'un sommet de l’institution prévu le 24 février prochain à Abuja.

L’ex-président du Nigéria intervient afin de sauver l’organisation ouest-africaine qui est actuellement secoué par plusieurs crises politiques depuis le départ des 3 Etats du Sahel.

Yakubu Gowon implore les 15 leaders actuels des pays membres de se réconcilier et de reconstruire la CEDEAO ensemble. Pour lui, "la CEDEAO est plus qu'une coalition d'États et “ni ma génération, ni les générations actuelles ou futures, ne comprendront ou ne pardonneront l'éclatement de notre communauté", alerte-t-il.

La CEDEAO étant “menacée de désunion”, la participation des chefs d’État de l’institution à un sommet pour débattre de l’avenir de la communauté, de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi que du rôle de la communauté internationale dans le contexte géopolitique actuel est impératif pour le dernier père fondateur.

Si la sous-région est émaillée des crises politiques et de diverses sanctions, l’annonce de la sortie des trois pays notamment le Mali, le Burkina Faso et le Niger qui se constituent en l’Alliance des États du Sahel (AES) fragilise l’organisation de l’Afrique de l'Ouest fondée en 1975.

Ces Etats accusent la CEDEAO de sanctions "inhumaines" qui leurs sont infligées et de "l’influence de puissances étrangères qui est, devenue une menace pour les États membres de la CEDEAO et les populations dont elle est censée assurer le bonheur". Ils rajoutent que le bloc s'est "éloigné des idéaux de ses pères fondateurs et du panafricanisme" après près de 50 ans de sa création

Ces dernières années, le bloc politique régional peine à réinstaurer la démocratie après les coups d'État provoqués par l'insécurité et la pauvreté des citoyens. 

Le général Yakubu Gowon, est l'un des pères fondateurs avec Gnassingbé Eyadema et Félix Houphouët-Boigny.

La CEDEAO a établi par le traité de Lagos signé le 28 Mai 1975 par quinze pays de l'Afrique de l'Ouest : Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo.
 
Last modified on jeudi, 22 février 2024 15:16

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires