n
Date du jour :

Aujourd'hui 318

Hier 358

Semaine 318

Mois 6614

Total 233023

Energie: Le Burkina, le Mali, le Niger, le Togo et le Tchad s'organisent pour une meilleure autonomie de leurs pays

février 19, 2024 0 512

Les ministres en charge de l’Energie du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Tchad et du Togo se sont entendus le 17 février 2024 au Niamey, sur comment travailler en synergie afin de parvenir rapidement à une meilleure autonomie de leurs pays en matière d’énergie, «sur un effort commun».

Les ministres en charge de l’énergie de l’Alliance des Etats du Sahel, et des voisins tchadiens et togolais ont discuté de la meilleure manière de garantir les bases de la collaboration énergétique qui existe déjà entre eux et d’avancer sur des sujets précis comme le projet Desert to Power, pour «une meilleure autonomie en matière d’Energie sur un effort commun des différents pays», a expliqué la ministre tchadienne, Niambeye N. Alire.

L’initiative Desert to power est un programme soutenu par la Banque Africaine de Développement (BAD) qui érigera des installations de 10 gigawatts de capacité de production solaire pour alimenter la région du Sahel au profit d’environ 250 millions de personnes.

«Nous allons dès aujourd’hui, dans la continuité des travaux déjà entrepris au niveau de ces pays qui font partie de ce projet, revoir ce projet pour l’optimiser et en accélérer la mise en œuvre pour le bien de nos pays, du développement de nos populations respectives», a détaillé Mme Niambeye Alire après la rencontre des ministres avec le président du Niger, le général Abdourahamane Tiani.

«Il était question effectivement de consolider cette coopération économique qui existe dans le secteur des hydrocarbures et de l’Energie», a ajouté la représentante du Tchad.

A l’ouverture de la rencontre à Radison Blu de Niamey, le Premier ministre nigérien, Lamine Zeine, a notamment déclaré que la réunion «revêt un caractère exceptionnel à inscrire en lettres d’or dans le processus inexorable de l’intégration à laquelle aspirent les peuples de notre sous-région».

La question de l’énergie est souvent présentée comme l’une des équations majeures que les Etats africains doivent résoudre pour lancer, enfin, leur décollage économique et l’épanouissement réel de leurs citoyens.

Agence d’Information du Burkina

Last modified on lundi, 19 février 2024 18:07

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires