Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 136 / Hier = 305 / Cette semaine = 2352 / Ce mois = 441 / Total = 4012086

lundi, 05 septembre 2022 16:16

Atakpamé : Atelier national des professionnels des médias sur les enjeux du numérique et l'implication des nouvelles lois adoptées au Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après Lomé et Kara, c'est le tour à la ville d'Atakpamé, d'accueillir du 01 au 02 septembre 2022, la dernière de série d'ateliers de sensibilisation des professionnels des médias sur les enjeux du numérique et l'implication des nouvelles lois adoptées dans l'exercice de leur profession pour une bonne pratique démocratique.

 

Initié par le ministère en charge des droits de l'homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République, en collaboration avec le ministère de la communication, la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) et de l’Observatoire togolais des médias (OTM)et des médias et de l’Agence Nationale de Cybersécurité (ANCY), l'objectif de ce rendez-vous de partage et d'échanges est d'attirer l'attention des professionnels des médias de la région des Plateaux sur les enjeux du numérique, et la clarification des articles et concepts juridiques contenus dans les différents textes qui régissent la profession du journalisme au Togo.

Le ministre de la communication Akodah Ayewouadan a rappelé le rôle des médias et appelé les journalistes à plus de responsabilité. « Les médias sont garants d’un droit fondamental, le droit à l’information et il convient de l’exercer en toute liberté, mais certainement avec responsabilité; La communication est un outil essentiel pour le processus de développement », dixit le ministre Akoda AYEWOUANDA.

Il a indiqué que " plus la presse gagnera en responsabilité, moins il y aura d’incivisme numérique, et plus il sera facile de réaliser le développement et les avantages que cela comporte pour les citoyens ".

Pour sa part, le Président de l'Observatoire Togolais des Médias, Fabrice PETCHEZI, " le numérique de nos jours est transversal à tous les secteurs d'activités, il reste un atout indéniable pour le secteur des médias en ce sens qu'il offre à ceux-ci d'autres opportunités en terme de canaux de diffusion de l'information en plus des médias classiques ; Malheureusement son usage peut se révéler nocif lorsqu'une attention particulière n'est pas accordée au cadre juridique qui l'entoure ".

Il a souligné que la presse a également un rôle à jouer aux côtés des pouvoirs publics, surtout en ces périodes où la sous-région ouest-africaine vit sous une menace permanente du terrorisme, pour une lutte plus efficace contre le phénomène du terrorisme et de l'extrémisme violent.

Il a souhaité que cet atelier renforce les capacités des acteurs des médias, sur le rôle et la responsabilité qui sont les nôtres, dans l'édification d'une société citoyenne et démocratique à l'ère du numérique.

La pertinence et la qualité des thématiques ayant meublées les échanges ont permis aux participants d'être mieux édifiés sur ‘’l’Etat de droit, démocratie et liberté d’expression et d’information’’, ‘’le journalisme sensible à la démocratie numérique et à la participation citoyenne’’ et sur ‘’ les rôles des médias dans la promotion d’un cyberespace sûr’’, sur la ‘’compréhension et implications du nouveau code de la presse et la communication, de la nouvelle loi organique de la HAAC en lien avec l’interprétation du nouveau code pénal’’ et "le journalisme face aux enjeux et rapports de souveraineté : infox, ingérence et contre-ingérence numérique’’.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du préfet de l'Ogou, Edoh AKAKPO, du Directeur Général de l'ANCY, le Commandant Gbota GWALIBA, de Pierre Kasseré SABI, et du Président de l'OTM, Fabrice PETCHEZI.

Jean-Marc EDRON

Lu 101 fois Dernière modification le lundi, 05 septembre 2022 16:34

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.