Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 144 / Hier = 305 / Cette semaine = 2360 / Ce mois = 449 / Total = 4012094

lundi, 29 août 2022 14:31

Le consortium Thelo DB et le Ghana ont signé un contrat de gestion ferroviaire pour développer et exploiter la ligne ferroviaire occidentale de 299 km.

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le consortium Thelo DB (composé de Thelo DB et Transtech Consult Limited) a signé un contrat de gestion ferroviaire avec le gouvernement de la République du Ghana, par l'intermédiaire de la Ghana Railway Company Limited, afin de développer et d'exploiter la Western Railway Line.

 

La cérémonie de signature de ce projet de 3,2 milliards de dollars américains a eu lieu à Accra, au Ghana, le 22 août 2022.

Le projet comprend la planification (toutes les activités liées à la préparation du projet, telles que les études de faisabilité, l'analyse de la demande, la conception préliminaire et détaillée, et le conseil en passation de marchés); la mise en œuvre (conception de l'ingénierie des systèmes, supervision de la construction, examen de la conception, ingénierie des systèmes d'audit, essais et mise en service du matériel roulant et des infrastructures) ; et la gestion de l'exploitation et de la maintenance (opérateur de trains rapides, services de conseil en termes d'exploitation des infrastructures, d'exploitation du matériel roulant, de maintenance des infrastructures et du matériel roulant).

Une fois achevé, le projet, qui comprend les infrastructures, la formation et la gestion de l'exploitation et de la maintenance, transformera le réseau ferroviaire actuel du Ghana en un système ferroviaire moderne, robuste et intégré allant du port de Takoradi à la vallée de Huni et à Obuasi, y compris la ligne secondaire de Dunkwa à Awaso, Nyinahin et Eduadin.

L'investissement dans le projet de ligne ferroviaire occidentale du Ghana permettra de moderniser l'infrastructure ferroviaire et d'assurer l'interopérabilité des systèmes ferroviaires, la mise en place d'un nouveau matériel roulant standardisé, les installations de maintenance nécessaires, un régime de pièces de rechange et l'intégration opérationnelle dans d'autres infrastructures et systèmes de transport.

« Actuellement, le transport de marchandises, notamment de minéraux et d'autres produits en vrac le long du corridor occidental, se fait principalement par le biais du réseau routier en raison du mauvais état des chemins de fer. La ligne ferroviaire occidentale présente un potentiel énorme en termes de transport de marchandises liquides et en vrac. Par exemple, les prévisions actuelles de transport annuel de manganèse et de bauxite sur la ligne ferroviaire occidentale sont respectivement de 7 et 15 millions de tonnes métriques. On estime que 5 millions de tonnes métriques supplémentaires de bauxite seront extraites et transportées chaque année à partir du nouveau gisement de bauxite de Nyinahin en utilisant la ligne ferroviaire. La Bulk Oil Storage and Company Limited a également prévu de transporter plus de 1,5 milliard de litres de produits pétroliers le long du corridor. D'autres produits de base sont transportés le long du corridor occidental, notamment le cacao, le bois et le ciment, qui présentent également un énorme potentiel de transport, compte tenu de leurs volumes respectifs prévus. Le transport ferroviaire est donc essentiel à la réussite et à la réalisation de toutes ces projections de trafic, car il constitue un moyen moins coûteux et plus efficace de transporter ces marchandises », a expliqué l'honorable John-Peter Amewu, ministre ghanéen du développement des chemins de fer.

Le modèle de développement entièrement intégré est novateur pour le secteur ferroviaire africain, notamment parce que le projet de ligne ferroviaire occidentale sera financé sur la base d'un financement de projet réservé.

Cet accord est un témoignage supplémentaire de l'importance que le gouvernement du président Akufo-Addo accorde à notre secteur ferroviaire.

Ronnie Ntuli, président de Thelo DB, a déclaré : "L'objectif de ce projet est de développer, de mettre en œuvre et de rendre opérationnelle la ligne ferroviaire occidentale en tant que système ferroviaire totalement intégré afin de permettre une mobilité efficace du fret et des passagers. Cela permettra de catalyser les investissements, le développement des infrastructures, la promotion du commerce, le développement des compétences et la création d'emplois, générant ainsi une croissance économique plus large au Ghana et, espérons-le, dans toute la région de l'Afrique de l'Ouest". 

M. Ntuli a salué le gouvernement de la République du Ghana pour avoir identifié le secteur ferroviaire, et ce projet en particulier, comme un catalyseur de développement, ainsi que le rôle du ministère du développement ferroviaire et de la Ghana Railway Company dans la concrétisation de la vision visant à développer et à moderniser les systèmes d'infrastructure ferroviaire matériels et immatériels du Ghana.

Lu 157 fois Dernière modification le lundi, 29 août 2022 14:41

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.