Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 211 / Hier = 332 / Cette semaine = 748 / Ce mois = 4673 / Total = 3997785

vendredi, 05 août 2022 20:04

Ogou 3/OFED-TOGO : Atelier de concertation et d'échanges sur l'entrepreneuriat agricole des femmes de la commune Ogou 3.

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

S'alignant dans la droite ligne de la commémoration de la Journée Internationale de la Femme Africaine célébrée le 31 juillet de chaque année, une opportunité qui vise à affirmer le rôle prépondérant de l’organisation des femmes pour la liberté politique de l’Afrique et pour promouvoir le statut économique et social des femmes sur le continent, l'ONG OFED-TOGO a initié plusieurs activités dans certaines communes partenaires.

 

C'est dans ce cadre que s'est tenue ce vendredi 05 août 2022 à Glei, chef-lieu de la commune Ogou 3, une rencontre de concertation et d'échange sur l'entrepreneuriat agricole des femmes de la commune Ogou 3, avec des leaders d'opinion, des représentantes des groupements féminins venus de plusieurs cantons de la commune Ogou 3 qui seront des relais dans leurs communautés respectueuses.

« OFED-TOGO est une entité qui intervient à la base et a accueilli favorablement le transfert de compétences vers les collectivités locales au lendemain des élections municipales tenues en juin 2019, résultat de plusieurs années d'engagement de l'État togolais dans un processus de décentralisation car les attributions qui leurs sont dévolues sont tout à fait pertinentes du fait que ces dernières connaissent bien leurs administrés et travaillent au plus près des populations », a indiqué la Directrice Exécutive de OFED-TOGO, Mme Sophie LAWSON-ADIGO.

Elle s'est apesenti sur le programme de promotion du Leadership et de l'Entrepreneuriat Féminin en milieu rural et a souligné qu'ils ont jugé indispensable de réunir les divers acteurs de développement local à travers cette approche participative pour mieux relever les défis liés à l'autonomisation des jeunes filles et femmes et leur pleine participation au développement local.

" En effet, le rôle primordial que joue les femmes dans les économies rurales et plus généralement sur le plan national étant des actrices clefs du secteur agricole et ce, sur chaque maillon de la chaîne de valeurs n'est plus à démontrer ; Cependant leur contribution en termes de valeur ajoutée et leur bien-être sont encore limités. Les barrières socioculturelles qui résultent de certaines normes et coutumes locales de traduisent par des discriminations sexistes et des violences basées sur le genre, qui sont autant de freins à l'autonomisation des femmes et des filles rurales qu'au développement socioéconomique des collectivités locales ", a relevé Mme Sophie LAWSON-ADIGO.

« L' autonomisation économique est l'un des moyens les plus efficaces permettant aux femmes de réaliser leur potentiel et de faire progresser leurs droits. Deuxièmement, la masse des personnes pauvres au niveau mondial étant constituée majoritairement de femmes, les efforts de réduction de la pauvreté se doivent de prendre spécifiquement en compte les femmes et leur autonomisation économique. Troisièmement, les discriminations envers les femmes ont un effet économique néfaste : les économies nationales subissent des pertes lorsqu'une partie importante de la population n'est pas traitée équitablement et ne peut réaliser son potentiel dans la vie active. En outre, les entreprises ont tout intérêt à travailler avec des femmes, car celles-ci peuvent contribuer à la croissance des activités et des marchés dès lors qu'elles bénéficient des compétences et des opportunités nécessaires. Enfin, les femmes émancipées économiquement apportent une plus grande contribution à leur famille, à leur société et à leur économie nationale. Il a été démontré que les femmes investissent leurs revenus supplémentaires au bénéfice de leurs enfants, traçant ainsi un chemin vers le développement durable », a laissé entendre la Directrice Exécutive de OFED-TOGO.

Plusieurs communications ont meublé la séance d'échanges notamment le programme de promotion du leadership et de l'entrepreneuriat féminin en milieu rural, et surtout la présentation de la politique de financement agricole qu'offre le partenaire de l'ONG OFED-TOGO, qui n'est autre que FUCEC TOGO/COOPEC NOVISSI (Atakpamé), avec une équipe venue de la représentation de l'agence de Gléi, a su livré les informations nécessaires et utiles à l'assistance sur ledit produit.

Ouvrant les travaux de cette assise, le Maire adjoint de la commune Ogou 3, Mr kokou Essognamie AMAI, qui avait à ses côtés, la secrétaire générale de ladite commune, Mme Noudégnon AFAN, a, au nom du Maire, mentionné qu'à travers cette assise tenue, il est indispensable d'établir dans le cadre de la collaboration entre les deux entités ( OFED-TOGO et Commune Ogou 3), une feuille de route dont les éléments constitutifs permettront de créer les conditions favorables à la participation des femmes au développement économique de la collectivité, et de jeter les bases d'organisation des populations et des coopératives féminines contribuant à l'autonomisation des femmes et la croissance du secteur agricole, et d'accompagner la population dans l'obtention de financements et d'appuis logistiques dans la filière agricole.

Notons que cette initiative est d'une importance capitale dans le processus qui a débuté en début d'année avec les élus des communes dans lesquelles l'ONG OFED-TOGO mène des actions en faveur des femmes.

Jean-Marc EDRON

Lu 94 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.