Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 211 / Hier = 332 / Cette semaine = 748 / Ce mois = 4673 / Total = 3997785

mercredi, 03 août 2022 16:53

OMC: Le rapport sur la nouvelle version des Profils tarifaires 2022 dans le monde

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), conjointement avec le Centre du commerce international et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a publié le 29 juillet dernier l’édition 2022 des Profils tarifaires dans le monde.

 

Ce rapport contient des renseignements détaillés sur les droits de douane et les mesures non tarifaires appliqués par plus de 170 pays et territoires douaniers.

Les tableaux récapitulatifs au début de la publication fournissent des comparaisons entre pays du tarif moyen "consolidé" ou maximum que chaque économie peut appliquer aux importations en provenance d'autres membres de l'OMC et des tarifs moyens qu'elle applique en pratique.

Les profils d'une page de la deuxième partie du rapport fournissent des données plus détaillées pour chaque économie, avec des tarifs ventilés par groupes de produits. Chaque profil indique également les principaux partenaires commerciaux de l'économie et les droits de douane prélevés sur ses exportations par ces marchés.

Les statistiques sur les Mesures non tarifaires (MNT), telles que les mesures antidumping, les mesures compensatoires et les sauvegardes, complètent les données sur les tarifs.

Deux thèmes importants sont à noter dans cette édition notamment, le premier qui analyse les règles d'origine préférentielles dans le commerce international, et le deuxième, porte sur l'utilisation des MNT sur les produits énergétiques "verts" et "bruns".

«Il est abordé les complexités liées à la détermination de l'utilisation des tarifs préférentiels à l'importation disponibles et souligne que les règles hautement techniques et complexes sont parmi les principaux facteurs entravant l'utilisation du traitement préférentiel dans le cadre des accords commerciaux. Par ailleurs, on note que la transition des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables en réponse au changement climatique rend urgente la libéralisation du commerce des produits verts. L'analyse révèle que les MNT sont actuellement plus répandues pour les produits énergétiques bruns que pour les produits verts en termes de fréquence d'utilisation, de couverture et de prévalence. L'une des raisons de cette situation peut être le fait que les produits verts sont normalement des produits d'innovation, et que les pays n'ont pas encore élaboré de réglementation pour ces produits », indique le rapport.

Lu 93 fois Dernière modification le mercredi, 03 août 2022 17:37

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.