Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 184 / Hier = 332 / Cette semaine = 721 / Ce mois = 4646 / Total = 3997758

mercredi, 03 août 2022 16:46

OMC: Un appel à augmenter l’aide financière en soutien aux pêcheries durables dans les PMA

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

À la douzième Conférence ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) en juin 2022, les Membres ont adopté un nouvel Accord sur les subventions à la pêche.

 

Un premier accord multilatéral juridiquement contraignant, de portée générale, sur la durabilité des oceans, le premier accord de l'OMC centré sur la durabilité environnementale. Selon la Directrice générale de l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, l’aide financière doit être augmentée pour aider les pays en développement et les pays les moins avancés (PMA) à établir des pêcheries durables suite à l’adoption d’un accord historique de l’OMC visant à réduire les subventions préjudiciables à la pêche.

Cette exhortation faite en juillet dernier dans le cadre de l’Examen global de l’Aide pour le commerce est approuvée par des fonctionnaires de haut niveau d’économies côtières et de partenaires donateurs.

Les PMA et PMA Membres doivent passer aux réformes de leurs politiques de pêche comme l'intégration des éléments liés à la pêche dans les politiques de subventions et le respect de nouvelles obligations en matière de notification, en particulier en ce qui concerne les renseignements relatifs à la pêche.

Un Mécanisme volontaire de financement de l'OMC sur la pêche sera géré par l'OMC et par l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la Banque mondiale et le Fonds international de développement agricole (FIDA).

« Les donateurs du Fonds se sont déjà engagés à verser environ la moitié de notre objectif initial de 10 millions d'USD, et nous nous employons à le constituer et à le faire fonctionner rapidement », a dit la Directrice générale de l’OMC.

L'Allemagne est identifiée comme l'un des principaux donateurs soutenant le secteur de la pêche maritime dans les pays en développement.

Une suggestion d’une cartographie régionale serait établie pour mieux comprendre les besoins d'assistance technique mais aussi la poursuite des négociations pour disposer d'autres dispositions sur l'interdiction des subventions qui contribuent à la surcapacité et à la surpêche.

selon les données de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) présentées dans le nouveau rapport de l'OMC, intitulé “Implementing the WTO Agreement on Fisheries Subsidies: Challenges and opportunities for developing and least-developed country members”, 65% des 5 milliards d'USD d'aide affectée à la pêche et à l'économie océanique entre 2010 et 2020 étaient consacrés à la pêche durable.

“Toutefois, une statistique éloquente du rapport montre que, sur une période de 10 ans, l'aide à la pêche maritime durable pèse bien peu face aux 22 milliards d'USD annuels de subventions à la pêche préjudiciables. L'élimination de ces subventions libérerait en principe des ressources considérables qui pourraient être réorientées pour favoriser et soutenir une gestion et des pratiques durables de la pêche de la part de tous les Membres, y compris les pays en développement et les PMA Membres”, a suggéré Ngozi Okonjo-Iweala.

Lu 124 fois Dernière modification le mercredi, 03 août 2022 16:53

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.