Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 136 / Hier = 305 / Cette semaine = 2352 / Ce mois = 441 / Total = 4012086

lundi, 01 août 2022 12:21

Sécurité alimentaire: L’irrigation pour assurer le développement de l’agriculture au Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La feuille de route gouvernementale 2022-2025 accorde une priorité à l’agriculture togolaise qui occupe 65% de la population et contribue à hauteur de 40% du PIB.

Les objectifs assignés au secteur agricole notamment, améliorer la productivité et les rendements agricoles, assurer la sécurité alimentaire au Togo, renforcer les industries de transformation agroalimentaire et encourager l’agriculture à haute valeur ajoutée, améliorer l’accès au financement et l’accès aux marchés aux agriculteurs.

Cependant face aux effets néfastes du dérèglement climatique, le grand défi de l’agriculture togolaise de nos jours, reste la maîtrise de l’eau et l’irrigation. Un pari que le gouvernement s’engage fermement à gagner pour permettre au secteur de réaliser la grande mutation attendue, d’être productive et de jouer pleinement le rôle de moteur de croissance économique du Togo.

Pour relever ces défis, les autorités togolaises optent pour les Zones d’Aménagement Agricole Planifiées (ZAAP) comme un modèle de développement de l’agriculture sociale en vue de créer les conditions d’une exploitation rationnelle et moderne des espaces agricoles.

La ZAAP permet de mettre en place un système de maîtrise d’eau à partir d’une prise d’eau ou d’une retenue d’eau pour une irrigation, occuper les producteurs pendant la saison sèche et à diversifier leurs activités.

 

Dans cette dynamique, le développement de la ZAAP a bénéficié d’un financement de la Coopération allemande, à travers le Programme pour le Développement Rural et l’Agriculture (ProDRA) mis en œuvre par la GIZ.

 Cette subvention à hauteur de 200 548 500 francs CFA a permis aux directions régionales de l’agriculture l’acquisition et l’exploitation des kits de pompage solaire pour maîtriser l’eau sur les blocs maraîchers des ZAAP, de réaliser les activités de sensibilisation et d’identification des besoins réels des producteurs, de former les bénéficiaires à la bonne gestion des kits et aux techniques modère de maraîchage. 

Déjà, les résultats sont probants sur le terrain d’exécution du projet « Accompagnement des producteurs des sites ZAAP des régions à l’accès et à l’adoption du système d’irrigation par pompage solaire dans les directions régionales de l’agriculture ».

Au total, « 58 ZAAP sont touchées compte tenu de la disponibilité d’une source d’eau sur chaque ZAAP et de la distance exacte de la source d’eau à la ZAAP. Ainsi, pour pouvoir mener le maraîchage de contre saison au cours de la campagne agricole 2021-2022 le projet s’est adressé aux exploitants maraîchers des 58 sites sur les 117 sites ciblés, dont le nombre de bénéficiaires est estimé à 974 petits producteurs majoritairement (38%) des femmes et (65%) des jeunes (âgés de moins de 36 ans) », apprend-t-on.

Autres résultats spécifiques à noter sont l’acquisition et l’installation de 272 kits d’irrigation à pompage solaire composés de pompe solaire immergée et de pompe de surface, la livraison de 262 kits de pompes immergées et 10 Kits de pompe de surface, la vulgarisation des bonnes pratiques de maraîchage qui se sont traduites par une disponibilité en légume frais dans les localités concernées, la création d’une source de revenus en saison sèche aux femmes et aux jeunes. Aussi, les bénéficiaires, les producteurs que les techniciens des DRAEDR et de l’ICAT ont amélioré leur connaissance sur l’utilisation et la gestion des kits d’irrigation à pompage solaire. « Ce projet a permis aussi de rehausser le nombre des producteurs maraichers, d’augmenter la production et par ricochet améliorer les moyens d’existences des producteurs. En matière d’efficacité et de durabilité, la performance globale du projet est jugée satisfaisante », indique le projet.

Cependant, il faut relever que la société BBOXX Capital Togo SA a connu une rupture de stock des kits d’irrigation dans la région des plateaux Est-ce qui a entraîné du coup une différence de calendrier de livraison avec la société EZO Énergie du Futur.

Par ailleurs, on retiendra qu’en matière d’amélioration du système d'irrigation et de distribution de l’eau mis en place dans le cadre de ce projet, se dégage le besoin de construire des bacs ou installer des polytanks à hauteur pour recueillir l’eau avant la distribution sur les sites afin de réduire le problème de déficit d’ensoleillement, vérifier l’adaptabilité des sources d’eau aux types de kits de pompage solaire.

La mise en œuvre de ce projet confirme l’importance du système d’irrigation par pompage solaire pour le développement de l’agriculture irriguée au Togo.

Lu 209 fois Dernière modification le lundi, 01 août 2022 20:45

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.