Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 141 / Hier = 305 / Cette semaine = 2357 / Ce mois = 446 / Total = 4012091

jeudi, 14 juillet 2022 17:28

Nécrologie: Le Parti UNIR annonce avec une grande tristesse, la nouvelle du décès du Militant ministre d'Etat, Charles Kondi Agba

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans un communiqué rendu public ce 14 juillet 2022 et signé du Secrétaire exécutif Atcholi Aklesso, le Parti Union pour la République (UNIR) annonce avec une grande tristesse, la nouvelle du décès du Militant ministre d'Etat, Charles Kondi Agba, Délégué national du Mouvement des Sages Unir (MSU). 

 

« Un patriote hors pair, dévoué à la tâche et rigoureux dans le travail s'en est allé. Cette disparition est une grande perte pour notre famille politique et pour notre pays. En cette circonstance douloureuse, le Parti UNIR adresse ses très sincères condoléances à la famille de l'illustre disparu, ainsi qu'à tous les militants et militantes du Parti UNIR », indique le communiqué.

Qui était, en réalité, Charles Kondi Agba ?

Né le 26 août 1948 à Kabou, dans la préfecture de Bassar, Charles Kondi Agba a fait ses études primaires à l’École publique de Kabou, de 1954 à 1960. Après ses études secondaires au lycée Gouverneur Bonncarrère, devenu Lycée de Tokoin, à Lomé, de 1960 à 1968,  il obtient son Baccalauréat, série Sciences expérimentales, en juin 1968, puis le Certificat préparatoire aux Études Vétérinaires (CPEV) en 1970, à la Faculté des Sciences de l’Université de Dakar. De 1971-1975, il fit ses études supérieures à l’École Inter- États des Sciences et Médecine Vétérinaires (EISMV), de Dakar, d’où il sort nanti d’un  Doctorat vétérinaire en mai 1975.

Dans la même EISMV, Charles Kondi Agba devient Assistant en Anatomie, puis Histologie et Embryologie de 1975 à 1978, et Maître-Assistant de 1978 à 1983. Il décroche son Agrégation à l’École Nationale Vétérinaire Française à Nantes (France), en octobre 1983.

  1. M. Agba est admis au grade de Professeur Titulaire aux CTS du Conseil Africain pour l’Enseignement Supérieur, CAMES, à Ouagadougou, au Burkina Faso, en juillet 1996. Il a assuré des missions d’enseignement à l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie de Thiès, Sénégal de 1993 à 1996, à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Sidi Thabet, en Tunisie de 1987 à 1995, puis au Centre Vétérinaires Sans Frontières -Suisse de Yoro Beri Kunda, en Gambie.

Une carrière diplomatique et politique bien remplie…

Le Professeur Charles Kondi Agba a été nommé successivement Ambassadeur du Togo à Dakar, Sénégal (1990-1991), Ambassadeur du Togo à Praia, Îles du Cap Vert (1991), Ambassadeur du Togo à Paris, (1997-1999) et Ambassadeur du Togo auprès de l’ordre de Malte, à Rome, Italie (1999).

Il a été également Délégué Permanent du Togo auprès de l’UNESCO, à Paris (1997-1999), et a été le Représentant permanent du Togo auprès de la FAO, à Rome (1999).

Devenu influent dans la politique togolaise, Prof Agba entre au gouvernement Eyadéma Gnassingbé en 1999, et y reste jusqu’en 2013. Il occupe différents portefeuilles, tels que la Santé (juin 1999),  l’Agriculture et de la Recherche (juillet 2002), l’Agriculture et de la Recherche (juillet 2003).  Il a été élu, depuis 2004, président de la Commission nationale pour l’UNESCO.

En juin 2005, le natif de Kabou sera promu au poste de ministre d’État, puis fera son grand retour au ministère de la Santé, en septembre 2006, toujours avec le titre de ministre d’État.

Lors des élections législatives d’octobre 2007, le ministre Agba conduit la liste des candidats du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) dans la capitale, et remporte le dernier des cinq sièges disponibles, devenant ainsi le seul candidat du RPT à être élu à Lomé. Il va rester cependant au gouvernement formé après les élections jusqu’au 15 septembre 2008, date à laquelle il a été évincé du gouvernement. Il retrouvera son portefeuille de la santé en juin 2011, en remplacement de l’ex Premier ministre Komla Mally, après crises dans le secteur ; mais pas pour longtemps.

Le natif de Kabou reviendra au-devant de la scène après la crise sociopolitique du 19 août 2017. Il sera nommé Président du Mouvement des Sages UNIR (MSU) au lendemain de celle-ci dans un contexte marque par la réorganisation du parti au pouvoir, poste qu’il occupait jusqu’à sa mort hier mercredi.

Notons que le Professeur Kondi Agba est aussi un grand écrivain avec à son actif plusieurs ouvrages. On peut citer «Kabou, terre de légendes» paru  en 2000 ; «Le commandant de Cercle à Bassar» en 2002; « Ministre avec EYADEMA» en 2009, ….

Rappelons que ce digne fils du terroir Bassar, cadre incontesté du parti présidentiel, UNIR, est catholique et père de famille.

Puisse son âme trouver, auprès de Dieu le Tout Puissant et le très Miséricordieux, le repos éternel ! Sincères condoléances à sa famille politique et celle biologique !!!

Lu 227 fois Dernière modification le jeudi, 14 juillet 2022 17:56

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.