Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 144 / Hier = 305 / Cette semaine = 2360 / Ce mois = 449 / Total = 4012094

lundi, 11 juillet 2022 15:44

Journée mondiale de la population : 8 milliards de populations dans le monde, 8 millions au Togo en 2022

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis le 11 juillet 1989, le monde commémore la journée de la population pour attirer l’attention des uns et des autres sur les questions cruciales de la population.

Le gouvernement togolais et le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) ce 11 juillet 2022 ont commémoré la journée mondiale de la population autour du thème « Un monde de 08 milliards ; vers un futur résilient. Exploiter les opportunités pour garantir des droits et des choix pour tous » et lancé le rapport national annuel de l’état de la population mondiale 2022 intitulé « comprendre l’imperceptible : Agir pour mettre fin à la problématique négligée des grossesses non intentionnelles ».

Au 15 Novembre 2022, les prévisions statistiques et démographiques au niveau mondial révèlent que le monde va accueillir les huit (08) milliards de populations. Cet accroissement de la population vient sans doute avec de nouveaux défis pour exacerber les enjeux actuels en matière de développement.

Le rapport souligne l’urgence de prendre les mesures nécessaires pour prévenir les grossesses non désirées.

« A l’échelle mondiale, on estime que chaque année, la moitié des grossesses, soit 121 millions, ne serait pas le fruit d’un choix délibéré. 60% de ces grossesses non désirés se terminent par des avortements dont environ 45% se déroulent dans des conditions non propices, augmentent le risque de décès maternel. Environ 5 à 13% des décès maternels surviennent à un avortement. Si la problématique des grossesses non intentionnelles est reconnue comme un problème mondial, elle reste davantage prononcée dans les pays en développement où les droits des femmes et des filles en matière de santé sexuelle et reproductive sont souvent bafoués », indique Mme Josiane YAGUIBOU est la Représentante résidente de l'UNFPA au Togo.

Au Togo, la population serait estimée à 8 millions en 2022. La situation n’est pas isolée où seulement 19% des femmes âgées de 15 à 49 ans utilisaient ces méthodes selon les données de l’Enquête Démographique et de Santé 2013-2014. Aussi, 34% de ces femmes en union avaient-elles des besoins non satisfaits en matière de planification familiale.

« Le Togo s’est décidé à figurer au nombre des pays émergeants à l’horizon 2030 et l’exploitation du dividende démographique sera un véritable atout pour y parvenir. La feuille de route gouvernementale 2025, intègre la notion de l’autonomisation des populations qui ne serait effective qu’à travers la capacité des femmes à jouir de leurs droits reproductifs et peut extirper des communautés entières de la pauvreté. L’accès à une large gamme d’options contraceptives réduira considérablement les mortalités mortelles et infantile et améliorera la santé globale des familles », déclare M. EDJEOU Essohanam, Directeur de cabinet du ministère de la Planification du Développement et de la Coopération.

Les nouvelles données sur la population représentent des défis et enjeux et interpellent les autorités publiques à donner une priorité aux sujets afférents.

 (BABAKE Bawoumondon)

« A partir du moment où le nombre d’enfant ne se réduit pas, la population mondiale continue de s’accroitre de façon galopante et expose les pays à d’énormes défis. Cette croissance n’est pas en adéquation avec la croissance économique. Cette journée est saisie par le gouvernement en vue de faire un plaidoyer sur les préoccupations de cette croissance notamment, l’urbanisation, la recrudescence de la délinquance liée aux chômages des jeunes, l’augmentation de la pauvreté, les inégalités du genre comme le soulève le rapport national sur l’état de la population. Le gouvernement dans ses projets ou programmes tels que le PND, la feuille de route gouvernementale a pris à bras le corps les préoccupations de la croissance de la population en faisant de l’inclusion financière et le développement, l’autonomisation de la femme et la vulnérabilité des jeunes filles des priorités du processus du développement », explique le Chef du service des Études de population et du plaidoyer, BABAKE Bawoumondon.

En rappel, le Togo avait souscrit à 88 engagements fondés sur 06 piliers thématiques de la Déclaration d’Addis-Abeba sur la Population et le Développement à savoir, Dignité et égalité, santé, lieux et mobilité, gouvernance, données et statistiques, partenariat et coopération internationale.

Lu 162 fois Dernière modification le lundi, 11 juillet 2022 16:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.