Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 146 / Hier = 305 / Cette semaine = 2362 / Ce mois = 451 / Total = 4012096

mardi, 24 mai 2022 20:03

Amélioration du cadre de vie des Togolais : Ce souhait réaffirmé par Faure Gnassingbé dans la feuille de route

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les efforts destinés à la protection de l’espace de vie des ménages togolais sont consistants. A la fin de l’année 2021, deux (02) projets rentrant dans ce cadre ont vu le jour.

 

Le premier met l’accent sur la construction des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Lomé ; le deuxième porte sur l’aménagement, l’assainissement et le bitumage de rues urbaines de Lomé.

Le développement urbain, l’aménagement du territoire et la protection de l’environnement pour un Togo propre. Ce souhait réaffirmé par Faure Gnassingbé dans la feuille de route, a donné naissance à ces projets d’une valeur de trente (30) milliards de francs CFA.

Vastes chantiers

Le premier volet de ces projets concerne la construction d’un collecteur principal enterré, d’une longueur de mille six cents (1 600) mètres pour le drainage des eaux pluviales de la zone Oba, d’un montant de cinq (05) milliards de francs CFA. Le coût de la première phase de ces travaux est d’un milliard et demi de francs CFA. Elle couvrira les quartiers Tokoin Egnonam et Tokoin Elavagnon, dans les communes du Golfe 2 et Golfe 3.

Le second projet permettra d’aménager, d’assainir et de bitumer 14,34 km de rues urbaines avec vingt-cinq (25) milliards de francs CFA dont le Boulevard Mobutu (1 739 ml), la rue Maria Auxiliadora (2 668 ml), la rue des Spondias, la rue des Ménures et la rue des Tamariniers.

Ce projet couvre les quartiers de Bè : Gbényédzi, Hounvémé, Ahligo, Kotokoukondji, Akodessewa et Ablogamé. En décembre 2021, une première phase d’exécution des travaux a été lancée. La durée de réalisation des deux (02) projets est de vingt et un (21) mois.

Projets en cours de réalisation

D’autres projets du même calibre sont en train d’être réalisés sur le terrain. Ils visent un seul et même but : permettre aux populations de vivre dans de bonnes conditions. Comme exemple, le Projet d’infrastructures et de développement urbain (Pidu) mis en place depuis 2018 pour un investissement de 16,8 milliards de francs CFA.

Son entrée en service a permis d’améliorer l’accès à des services d’assainissement à plus de treize mille (13 000) personnes dont neuf mille huit cent quarante-neuf (9 849) femmes. Le projet a permis de bitumer des routes, construire des caniveaux et plusieurs autres infrastructures dans de nombreuses villes du pays.

Lu 171 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.