Imprimer cette page
samedi, 21 mai 2022 21:20

Banque et Finances : IB bank Togo va soutenir la feuille de route gouvernementale 2020-2025

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis novembre 2021, la BTCI est devenue International Business Bank Togo, en abrégé (IB bank Togo).

 

Selon le Directeur général de l’institution bancaire, Tahari Nabil, l’International Business Bank Togo (Ex-BTCI), va orienter ses actions conformément aux projets prioritaires du gouvernement togolais, inscrits dans sa feuille de route 2020-2025. « Nos priorités sont d’abord l’amélioration de tout le processus de digitalisation et, bien entendu, de notre stratégie de financement et, en même temps, d’accompagner le gouvernement dans sa vision de développement de croissance et d’investissement dans tous les secteurs », a-t-il indiqué à la Cheffe du gouvernement, Victoire Tomegah-Dogbé, le 19 mai 2022 au cours d’une audience.

Outre cet engagement, le groupe bancaire travaille depuis quelques semaines avec le Conseil National du Patronat (CNP-Togo) en vue de l’activation de la ligne de garantie du Fonds de solidarité africain (FSA) au profit du Togo. 

Mamadou Bonkoungou le magnat des BTP burkinabè doit transférer au plus tard le 30 juin 2022, les participations de sa plus grande filiale IB Burkina à IB Holding, société financière de droit togolais créée le 29 juin dernier et dédiée à la “prise de participation dans les entreprises du secteur bancaire et financier”.  

Mahamadou Bonkoungou s’est en outre engagé à mettre à disposition du groupe, courant 2023, 10 milliards FCFA sous forme de compte d’actionnaire bloqué pour stabiliser la santé financière du groupe.

Pour atteindre les objectifs, IB Holding devrait s’ouvrira à d’autres investisseurs disposant de capacité financière nécessaire pour accompagner sa stratégie.

Notons que l’IB Bank Togo, dotée d’un capital social d’amorçage de 30 milliards FCFA, a pour objet, “la prise de participation dans les entreprises du secteur bancaire notamment les établissements de crédit, les établissements de monnaie électronique, les systèmes financiers décentralisés, les compagnies financières, les entreprises de services auxiliaires et toute autre entité dont l'activité y serait rattachée.”

Alors qu’à fin décembre 2019, la BTCI affichait des fonds propres négatifs (-11 milliards FCFA.

Lu 226 fois
Super Utilisateur

Dernier de Super Utilisateur