Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 149 / Hier = 249 / Cette semaine = 596 / Ce mois = 8611 / Total = 3983436

vendredi, 20 mai 2022 12:53

Identification biométrique: Les 06 pays bénéficiaires du Programme WURI ont fait le point sur la dynamique évolutive

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

06 pays de l’Afrique de l’Ouest bénéficiaires du Programme d'identification unique pour l'intégration régionale et l'inclusion en Afrique de l'Ouest (WURI) Phase 1 et 2, financé par la Banque Mondiale dont le Togo, Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, et Niger sont en réflexion à Lomé du 17 au 19 mai 2022.

Cette réunion leur a permis de faire le point du projet WURI aux niveaux nationaux et régionaux, échanger sur les bonnes pratiques en cours dans leurs pays respectifs, et plancher sur l’interopérabilité des futures bases de données nationales ainsi que le cadre législatif devant permettre d’assurer la sécurité des informations à caractères personnels.

Le Programme WURI est appuyé par le groupe de la Banque mondiale à hauteur de près de 400 millions $ pour les six pays, avec notamment pour objectif d’accélérer la mise en place de l’identification biométrique unique et la fourniture d'un numéro identification unique à chaque résident. Ce qui devrait faciliter des populations l'accès aux services publics et du secteur privé, mais également leur mobilité à l'intérieur de l'espace communautaire CEDEAO.

« Le programme changera, s’il est conduit à terme changera la vie de nos concitoyens qui ne disposent pas de preuve d’identification fiable et reconnue tant dans le secteur public que le secteur privé. Nous sommes donc au cœur d’une dynamique qui permettra à nos pays de faire un bond qualitatif vers le développement humain avec l’appui de la Banque mondiale », a indiqué, à l’entame des travaux, Silété Roselin Devo, le Directeur Générale de l’Agence nationale de l’identification (ANID), en charge du déploiement du projet d'identification biométrique pour le Togo. 

Au Togo, en sus du déploiement de ce registre biométrique, les autorités publiques et l'ANID explorent aussi la possibilité de s’en servir comme outil de lutte contre la pauvreté, notamment dans le cadre de potentiels programmes d’appui aux couches les plus vulnérables.

« Au Togo, les choses avancent très bien notamment les ateliers d'engagement organisés par l’ANID pour expliquer à toutes les composantes de la société le bien-fondé de cette initiative. La plateforme pour l’enregistrement biométrique des résidents dans le pays, devrait du reste être prête d’ici fin 2022 », a confié Joachim Boko, spécialiste des questions de Protection sociale à la Banque mondiale.

Au Togo, le Programme WURI fait partie intégrale de la feuille de route gouvernementale 2020-2025, avec pour objectif aucun togolais ne devrait plus vivre sans preuve d’identité fiable en 2025, et sans être reconnue par les services de l’Etat.

A l’apothéose de la réunion sous régionale le 19 mai, Sileté Devo a exprimé sa satisfaction des travaux ce qui a permis aux pays membres de mettre à niveau le cadre juridique et institutionnel, la mise en place du système et ceux à quoi il va servir une fois opérationnel. « Des expériences ont été partagées étant donné que les pays ne sont pas au même niveau d’implémentation de mise en œuvre. Les résultats obtenus sont une compréhension beaucoup plus efficiente et efficace des procédures de passation de marché, le projet ayant une forte connotation digital qui nécessite une attention particulière des États », a-t-il indiqué.

En rappel, dans le monde 1,5 milliard de personnes ne possèdent pas de preuve d’identité ; 500 millions vivent en Afrique Subsaharienne. En Afrique de l’Ouest, 196 millions de personnes ne possèdent pas d’identité.

Lu 116 fois Dernière modification le vendredi, 20 mai 2022 13:23

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.