Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 6 / Hier = 405 / Cette semaine = 1710 / Ce mois = 8637 / Total = 3973621

vendredi, 13 mai 2022 19:55

Afreximbank : Marlène Ngoyi nommée à la tête du Fonds pour le développement des exportations en Afrique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La congolaise Marlène Ngoyi va présider les destinées du Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA), filiale de la Banque africaine d'Import-Export (Afreximbank), dédiée aux entreprises en qualité de CEO.

 

L’annonce est publiée par la Banque dans un communiqué ce vendredi 13 mai.

En 2018, Marlène Ngoyi a fait son expertise à la tête du groupe gabonais BGFIBank RDC avant de se rapprocher d'Afreximbank en rejoignant le conseil d'administration de PAPSS, la plateforme panafricaine de paiement commercial.

Expert financier, Marlène Ngoyi, à la tête du FEDA, Marlène Ngoyi va devoir piloter l'accompagnement financier des entreprises des pays membres d'Afreximbank, opérant dans le domaine de l'export et issues des secteurs tels que les services financiers, la technologie, les biens de consommation et de détail, la fabrication, le transport et la logistique, mais aussi l'agroalimentaire et les infrastructures auxiliaires facilitant le commerce dont les parcs industriels.

Désormais, il s'agira aussi pour la nouvelle patronne de porter la mission du FEDA auprès des autres pays-membres d'Afreximbank pour susciter leur adhésion à l'accord de création et poursuivre les efforts en faveur du commerce intra et extra-africain et surtout d'un export africain à valeur ajoutée.

Formée à l'école américaine, Marlène Ngoyi est diplômée en économie, finance et administration des affaires de l'Université Bentley et de Harvard Business School. Elle évolue d'abord aux Etats Unis dans le private equity, passant notamment chez des grands noms comme Merrill Lynch au début des années 2000 alors que la firme est la « star » de Wall Street.

Créé en 2019, FEDA est doté d'un capital de 100 millions de dollars

Parmi les pays ayant déjà ratifié l'accord de création du Fonds à ce stade figurent le Togo, la Mauritanie, la Guinée, le Soudan du Sud et le Rwanda qui abrite le siège de l'organisation.

Lu 68 fois Dernière modification le vendredi, 13 mai 2022 20:44

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.