Imprimer cette page
samedi, 16 avril 2022 17:52

Transport maritime : 2017 à 2021, 05 années fructueuses pour le Port Automne de Lomé Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Contre-Amiral Fogan Kodjo ADEGNON, DG PAL Contre-Amiral Fogan Kodjo ADEGNON, DG PAL

Les cinq dernières années (2017 à 2021) ont été bénéfiques au Port autonome de Lomé (PAL), comme le démontre le chiffre d’affaires passé de 26 milliards FCFA à 35 milliards FCFA, soit une hausse de 34%.

 

La plateforme portuaire montre ainsi sa dynamique de croissance malgré les soubresauts sanitaires et économiques qui bouleversent l’échelle mondiale.

« Le port de Lomé se porte bien. La pandémie a eu un impact limité sur les activités. Le génie togolais se performe pour porter haut, si loin les activités du port à telle enseigne, que nous n’avions rien à envier aux ports européens », a martelé le Contre-Amiral Fogan Kodjo ADEGNON, DG PAL face aux professionnels des médias le 13 avril 2022 à Lomé.

Dans le détail, les recettes passent de 26 milliards FCFA en 2017 à 29 milliards FCFA en 2018. Ils vont progresser légèrement de 3% pour atteindre 30 milliards FCFA en 2019, puis près de 31 milliards en 2020. 

La croissance du trafic enregistrée justifie l’envol du chiffre d’affaires, d’une progression de 52% entre 2020 et 2021, soit 19 millions de tonnes de marchandises en 2020 contre 29 millions tonnes en 2021 qui ont transité par le Port de Lomé. Le transbordement a connu une augmentation de 18 % entre 2020 (1.342.546 conteneurs) et 2021 (1.585.101 conteneurs). Le Port a accueilli 1629 navires contre 1510 en 2020, soit une progression de 7% en 2021.

Ces progrès ont permis à la plateforme logistique togolaise d’être classée parmi les 100 ports les plus importants du monde et de figurer parmi les 05 premiers du continent africain.

En outre, le port de Lomé doit en partie ses succès répétitifs aux deux opérateurs qui gèrent la logistique, Bolloré Africa Logistics (34 hectares) et Lomé Container Terminal (LCT), détenu par la Mediterranean Shipping Company (53 hectares).

L’armateur italo-suisse a annoncé en 2020 un vaste programme d’investissements de près de 329 milliards de francs CFA, dont environ 20 milliards d’ici la fin d’année 2022. L’objectif est de porter la capacité annuelle de la plateforme logistique à 2,7 millions d’Equivalent vingt pieds. Il faut rappeler que MSC reprendra les activités de Bolloré au premier trimestre 2023 suite à la vente des activités logistiques en Afrique par Bolloré Africa Logistics.

En vue de booster encore plus les performances et les résultats économiques, il a été réceptionné vers la fin du mois de février 2022, deux (02) grues mobiles supplémentaires pour le manutentionnaire portuaire.

Ce sont des équipements adaptés qui permettront de mieux faire face aux besoins engendrés par la forte augmentation des activités.

Face à la rude concurrence des autres ports de la sous-région, « Nous sommes conscients de la concurrence mais notre vision se base sur le Plan de développement et la feuille de route du gouvernementale pour faire du port le Hub logistique régional. Il faut redoubler d’effort dans la performance pour donner de la confiance et attirer d’autres partenaires vers le port », a laissé entendre le DG du PAL.

Quant au ministre Edem Kokou Tengué, chargé de l’Economie maritime, « il faut penser à une performance plus accrue, à un port moderne et performant pour demeurer peloton de tête comme aux jeux olympiques. Le principe est toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ».

Comme perspectives, le port ambitionne relancer son projet de construction de voie ferroviaire de 650 Km en vue de desservir vite les pays l’hinterland; renforcer les services d’entretien du port…

Le PAL travaille 24H/24 et 7J/7 pour la grande satisfaction des opérateurs économiques.

Lu 277 fois Dernière modification le samedi, 16 avril 2022 18:24
Super Utilisateur

Dernier de Super Utilisateur